Que fait-elle de gauche cette municipalité !

Si on les écoute sans prendre le recul nécessaire et sans avoir un peu d’esprit critique, nos élus municipaux couëronnais seraient les meilleurs au monde. Comme l’on dit maintenant chez les managers du profit à tout prix, ils sont à 100 % de leurs objectifs. Il est vrai que règne dans cette municipalité l’esprit du gagneur à tout prix. Il est vrai aussi que pour aller plus vite, nos élus spécialistes du tour de France, viennent de doter le personnel communal de deux vélos « à vent ou à palmes » pour simplifier les déplacements, nous disent-ils. On croit rêver. Il fût un temps pas si éloigné que ça ou le bon sens ainsi que le bon sens financier des élus d’alors prônait. Ils envisageaient de rassembler l’ensemble les services sur un même site. Cela aurait été une bonne source d’économie, permettant une meilleure efficacité de la machine municipale et facilitant les démarches administratives du simple couëronnais. La totalité des services aurait été ainsi réunie sur un même lieu. Mais que font donc nos énarques municipaux ?

En fait, on a un peu du mal à savoir ce qu’il en est, car, chez ces gens là on est spécialiste de la baratte. L’information nécessaire du citoyen s’est transformée depuis longtemps en communication ou l’on nous explique que tout va bien. Le dernier bulletin municipal en est un exemple flagrant. Rien sur le chômage, rien sur l’inquiétude sociale de la population qui pourtant gangrène cette rentrée.

Je ne prendrais qu’un exemple mais il y en a certainement beaucoup d’autres pour un peu que l’on s’y arrête. La petite enfance par exemple : engagement du Parti Socialiste et de sa tête de liste Jean-Pierre Fougerat aux dernières élections municipales : placer la petite enfance et l’éducation au cœur des priorités… Qu’en est-il un peu plus de 3 après. Si effectivement une crèche a été crée sur le site Intergénérationnel Bessonneau d’une capacité d’accueil de 25 enfants, on ne dit pas qu’il s’agit d’une structure associative privée. Quid du statut des personnels, quid de la rémunération des personnels, de leur qualification, du service public en somme…On ne dit pas non plus que la crèche familiale publique voit ses effectifs en personnel fondre si bien que l’on se demande si elle ne va pas fermer. Les personnels étaient d’ailleurs en grèves en juin dernier pour défendre l’emploi et leur condition de travail. Mais de ça, cette municipalité semble s’en moquer. Elle aime mieux sanctionner un agent qui refuse à juste titre des horaires déments.

On a vraiment besoin d’un souffle de vrai gauche dans cette commune.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s