Mes vœux de Couëron

Ichanger le mondels resterons locaux pour l’essentiel. Si la crise a bon dos, car elle sert souvent d’alibi aux bonimenteurs de tout poil et autres donneurs de leçons sur les sacrifices à faire pour gagner la bataille de l’emploi et de la compétitivité, il y a ceux qui continuent de s’enrichir comme on le voit à la bourse et ceux, toujours plus nombreux, qui triment, pour des salaires de misère.

Sur notre commune, les chiffres du chômage parus dans le dernier bulletin municipal nous apprennent que nous atteignons le chiffre record de 955 demandeurs d’emplois en 2011 alors que sur le site http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/esl/comparateur.asp?codgeo=COM-44047&codgeo=DEP-44 il est 1055. Ne parlons pas des exclus des statistiques (radiés d’office, non inscrits..), des précaires, des temps partiels imposés et des stagiaires qui peuplent nos contrées. Nous sommes sans doute à plus de 10 % de la population active de Couëron sans que notre municipalité ne s’en émeuve outre mesure.

Je pense à tous ces hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, en recherche d’emplois ou sortis sans ménagement de leurs entreprises, car trop vieux à plus de 50 ans et pour qui 2013 risque de n’être pas meilleurs que 2012. C’est d’abord à tous ceux-là que vont mes vœux et ma solidarité. Ils vont aussi bien évidemment à tous ceux qui travaillent durement, souvent avec des conditions de travail et de salaires miteux.

tumblr_inline_mfqvx4lEXF1r238uvL’emploi ne semble pas être la première préoccupation des élus socialistes et Verts de la commune. C’est ce qui ressort à la lecture de la page 20 du dernier bulletin municipal janvier février 2013. Pour les premiers, nous avons le droit à leur éternel discours d’autosatisfaction pour qui tout va très bien madame la marquise. Discours lénifiant ou l’on peut lire quelques passages d’anthologie comme : « cinq ans pour mener la quasi totalité d’un projet solidaire et ambitieux au service… » ou bien encore « Sur les enjeux de nature nationale voire internationale, nous continuerons à adopter, en tant qu’élus et citoyens (sic) une attitude responsable, civique et légaliste ». Pour n’aborder que le local, c’est oublier que les berges des Bords de Loire sont laissées à l’abandon, la voirie est mal entretenue comme la place de la mairie, le dossier du vélodrome réouvert cette année est un gouffre financier et n’est pas utilisé, il y a de continuels surcoûts sur les marchés publics comme pour l’aménagement de la mairie ou la bibliothèque (voir à ce sujet le compte rendu du conseil municipal de septembre 2012), l’urbanisation de la commune est mal maîtrisée et se fait bien trop souvent au détriment de l’environnement des riverains.

S’agissant d’Arcelor, les élus du PS comme le maire seraient plus crédibles s’ils s’étaient prononcés contre la disparition des activités de nettoyage et du laminoir qui sont au cœur du metier d’Arcelor Basse Indre.
L’arrêt de ces deux activités, outre qu’il se solderait par la disparition immédiate de 60 emplois directs sur le site de Basse Indre, mettrait en cause l’existence même du site Indrais. Le Député Maire Jean-Pierre Fougerat le sait pertinemment bien. Les salariés lui ont dit, d’anciens hauts cadres de l’usine le disent aussi.(cette dernière information demande à être confirmée).

tumblr_inline_mgb3kk8VmG1r238uvUn mot sur l’autre sujet local brûlant, l’aéroport de ND des landes. Alors que tous demandent un peu de calme et de sérénité, JP Fougerat a choisi la polémique dans son éditorial du bulletin municipal et dans la presse locale, en brocardant ceux qui viennent aux manifestations en avion (il pense sans doute aux dirigeants nationaux des verts et du parti de gauche) en lieu et place d’un véritable débat démocratique. Pour une fois qu’il fait de la politique, il le fait très maladroitement. Quant aux Verts Couëronnais, ils bottent en touche en préférant parler des Roms dans une tribune ce même bulletin municipal du début d’année.

2013 sera la dernière année complète de mandature. Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2014. La droite absente depuis plusieurs décennies sera cette fois-ci présente. Du moins, elle l’annonce à grands coups de clairon. Les Verts qui ont déjà avalé pas mal de couleuvres auront sans doute beaucoup de difficultés à repartir avec le PS, sauf si le poste prime. Quant aux élus PC (à ne pas confondre avec l’adhérent et le militant) ils sont à peu près dans le même cas de figure. Ils s’éteignent petit à petit sans fleurs ni couronnes et sans qu’ils aient le saut d’orgueil utile. Chacun sur ce blog le sait bien, le PS a choisi comme dans de très nombreux pays européens d’être le marche pied de la finance, certains diraient le paillasson. echelle grandirAprès une campagne de communication très intense ces dernières semaines sur Ouest France, JP Fougerat vient de déclarer dans ce même journal qu’il serait candidat pour un énième mandat.

Quant à nous la vraie gauche, souvent citoyens non encartés, nous continuerons de travailler à construire une alternative qui soit réellement progressiste. C’est un combat difficile qui s’engage mais pas impossible. Contactez-nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s