20… ANS DE MANDATURE FOUGERAT ! LE VIDE.

arton384-9445bÇa commence à s’exciter ferme dans la baronnie PS locale. Le bilan catastrophique d’une année de mandature à la sauce Hollandaise donne des sueurs froides à tous ces élus PS qui vivaient et vivent encore comme des nababs, grassement nourris par le cumul d’indemnités et autres avantages extravagants. C’est le cas du maire député de couëron, maire à temps partiel et député intérimaire. On le voit partout et nul part entre inaugurations tous azimuts et photo de famille avec les élus PS du 44 pour fêter l’an I de la Hollanderie. Comment un homme peut-il être, en même temps, à Paris, à Nantes, dans les quartiers de sa circonscription, à la communauté urbaine et à Couëron ? Ce n’est pas possible, sauf à être le Monsieur Yaka et grand Faitout. On ne peut pas être à la fois au four et au moulin. On peut constater toutefois que le retour sur investissement est on ne peut plus avantageux. 20 000€ minimum par mois, tous frais payés, c’est ce que perçois en un peu moins de deux années de travail un salarié payé au SMIC. De quoi rendre le plus sérieux des élus beaucoup moins regardant sur ses pratiques de tous les jours. M’étonne qu’il ne soit pas chaud sur la question de la transparence du patrimoine des élus!

Dans une atmosphère d’indifférence généralisée de la société, on nous promet une forte abstention aux prochaines élections municipales et européennes, notre baronnie locale met les bouchées double. Broyage des déchets verts à domicile, réfection (bouchage de

Place de la mairie, une honte
Place de la mairie, une honte

quelques trous) des routes, communication tout azimut dans les bulletins municipaux, dans la presse locale, à la télé et les radios. Le grand jeu. Ce n’est pas finit. On peut déjà en être

Place de la mairie, suite
Place de la mairie, suite

presque certain qu’ aucun des problèmes du quotidien, qui fait la vie de tous les jours pour le couëronnais, ne sera réglé d’ici 2014. On peut même imaginer le contraire. La baronnie PS locale ne sera pas en reste pour nous démontrer qu’au niveau de la gestion de la commune, ils sont les meilleurs. C’est d’autant plus facile à dire qu’il n’y a pas opposition, pas de débat démocratique ni contradictoire, pas de vrais compte rendus des opérations financières. La municipalité peut tout dire, une chose et son contraire. Elle est tranquille, personne ne lui dira rien ou si peu. Nous n’avons aucun bilan financier sérieux sur les réalisations : Mairie, Bibliothèque, ZAC, routes, travaux d’urbanisme, scolaire, Bords de Loire… pour ne citer que ces dépenses.

Plus on s’enfonce dans la régression sociale, plus notre baronnie PS locale a besoin d’expédients pour faire oublier ses trahisons, ses renoncements, sa duperie, ses affaires, ses liens avec le monde finances et de l’argent. Faut-il ici faire un premier bilan de la énième mandature de J-P Fougerat ? Et pourquoi s’entête t-il à vouloir faire un mandat supplémentaire, lui qui est déjà député, vice président de la Communauté Urbaine et je ne sais encore quels titres empilés sur sa carte de visite. Par amour de son prochain ? Certainement pas. Il aurait besoin d’une cure de désintoxication. Un petit retour sur terre lui ferait le plus grand bien.

Cahusac compte suisseLe citoyen à de quoi s’inquiéter des orientations décidées par nos élus politiques actuels du PS ou de la droite, au local comme au national. Elles s’inscrivent toutes dans une perspective à court terme d’un désossage du service public de proximité. On le voit avec la caisse primaire de sécurité sociale de Couëron qui a été purement et simplement rayée de la carte. Merci au maire et député qui n’a pas levé le petit doigt. Les anciens ou les personnes à mobilité réduite apprécieront à cette disparition d’un service de proximité.

A un moment ou un autre, il faudra bien s’arrêter sur les années Fougerat. Comme on le murmure, ici ou là, la perspective d’un mandat de plus, c’en est un de trop. Je suis bien sûr de cet avis. Je n’ose pas m’imaginer ce que pourrait être un dernier mandat de 6 ans.

La commune a peu évolué durant toutes ces années si on la compare à Indre, St Herblain, Sautron, St Etienne de Montluc… En matière d’urbanisme (la place de la mairie, un scandale, rien dans les centres bourgs de Couëron et la Chab), d’aménagement des espaces (l’entretien lac de Beaulieu, une honte, aucun service public dans les ZAC), de l’entretien et de la rénovation des bâtiment communaux (salle de la Capture du 2013-05-26 11:04:14boule d’or, un taudis), de la démocratie locale (au mieux, une duperie). Les impôts ont bien augmenté alors qu’il avait dit le contraire. Des pouvoirs du conseil municipal, nous n’en avons guère plus. Le maire, ce n’est plus Fougerat, c’est Ayrault. Toute une histoire. Nous avons tout abandonné. La gestion de notre quotidien a été accaparée par des équipes d’apparatchiks qui ne savent même pas ce que c’est le service public. Tout ce petit monde d’intrigants carriéristes n’a qu’une seule pensée : garder ses privilèges. La mise en œuvre du IIIème acte de la décentralisation, version PS, va considérablement accélérer cette situation.

ban_silverNous aurons le temps de revenir sur tous ces aspects de la vie locale dans les mois qui viennent. Le bilan des années Fougerat est bien terne pour ne pas dire vide. Rien de très réjouissant s’annonce. Même le temps de ces jours-ci ne semble pas être de la partie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s