RETRAITES : CREVE AU BOULOT, LE VIEUX !

place-hollandeLa droite et le MEDEF en rêvait, le PS va le faire. Vive la retraite à 70 ans ! Après avoir passé de la pommade dans le dos des partenaires sociaux, et une fois le show grand public de la conférence sociale terminée, comme ses prédécesseurs de droite, le gouvernement social libéral de Hollande/Ayrault/MEDEF s’apprête à allonger la durée de cotisations. La commission européenne l’exigeait, la Chancelière Allemande Merkel aussi, le PS s’exécute. La durée de cotisations passerait de 42 à 44  années. Si l’âge légale ne semble pas remis en cause comme l’a déclaré F. Hollande, l’allongement de la durée de cotisations conduira de facto à augmenter le départ de l’âge à la retraité entre 65 et 70 ans, en fonction de la date d’entrée dans la vie professionnelle. Quant aux salariés femmes, on n’y pense même pas. Il y a de grandes chances qu’elles meurent avant.

Si cette proposition semble un peu moins douloureuse que ce qui nous avait été annoncé dans le rapport Moreau, l’on voit bien que le gouvernement louvoie. Dans une situation sociale à risque, il écarte, pour le moment, de son projet (qui est aussi celui de la CFDT et du MEDEF)capture7 sa volonté de supprimer les régimes spéciaux (EDF, GDF, Cheminots…). Il recule (pour combien de temps encore?) aussi sur le mode de calcul de la retraite des Fonctionnaires et Agents de la Territoriale. L’été aidant, il espère ainsi laisser passer l’orage pour mieux rebondir en septembre. Sa tactique du clair obscur est bien connue, tenter de rassurer pour au final asséner le coup  de la trahison qui tue.

Ce serait une (contre) réforme juste et pas trop dure clame notre ‘1er sinistre Zéro’. Rien pour les patrons ou si peu, tout le fardeau pour les actifs et les retraités. Et il n’y vont pas avec le dos de la cuillère : 2 à 3 années de travail en plus et augmentation de la cotisation pour les actifs. Pour les retraités, suppression de l’abattement fiscal de 10 %, suppression de la bonification pour 3 enfants, augmentation des cotisations sociales et désindexation de la réévaluation annuelle… Si ce n’est pas grand chose, tout ça !

 

pcf-stenay

Il s’agit d’une logique de contre-réforme qui s’ajoute aux briques des réformes précédentes de 1993, 2003, 2008, et 2010, ayant toutes pour objectifs affichés de sauver le système et de le ramener à l’équilibre financier, déclarent-ils d’une même voix. Mais, qui en fin de compte ont toutes pour but d’ abaisser le niveau des retraites versées. Un jour on parle d’un manque dans les caisses de 40 milliards, aujourd’hui il en manquerait 20. Mais parle t-on des 80 milliards cachés par les exilés fiscaux et des milliards d’exonérations de cotisations des employeurs ou du manque à gagner de la fraude fiscale comme celle de l’ancien ministre des Finances Cahuzac ?

A droite comme au PS ou au MEDEF la rhétorique est la même : on vit plus longtemps, donc on doit travailler plus longtemps. Ce qui peut apparaître comme étant du bon sens est en réalité qu’un attrape-nigauds.
– Si l’on vit en moyenne plus longtemps, nous ne sommes pas pour autant en bonne santé plus longtemps. A partir de 60/61 ans le poids des années et l’usure physique normale de la vie se ressent pour une majorité de gens de cet âge.
– Arrêtons de croire aux faux semblants de la compétitivité et de régression du pouvoir d’achat pour justifier l’injustifiable en matière de retraite. Sauf si les salariés français acceptent d’être payés aux mêmes tarifs que les Roumains, les Chinois ou les Bengalis, nous savons bien que beaucoup d’emplois ne reviendront pas.

– Ça signifie que si les salariés travaillent plus longtemps, moins vite les plus jeunes trouveront un travail, plus il y aura de chômeurs et moins d’argent rentrera dans les caisses, d’autant que l’informatisation accrue des moyens de production réclamera aussi toujours moins de personnel.
– Tout concourt dans nos sociétés à sacrifier l’emploi, la protection sociale et les salaires. Pourtant nous créons, contrairement à ce que nous chante le MEDEF, beaucoup plus de richesse avec beaucoup moins de personnes et en beaucoup moins de temps. L’argent existe, il faut mieux le répartir.

Capture du 2013-06-29 15:51:53Et notre député intérimaire dans tout ça ? Nous aimerions bien savoir ce qu’il en pense? Sans doute pas grand chose comme dab. Et ce n’est pas SA LETTRE (avec papier NON recyclable) aux électeurs de la 3ème circonscription qui va nous rassurer. Il ne dit rien d’autre que nous ne sachions déjà. Nous avons le droit au baratin mensonger habituel qui ne trompe plus guère personne. Ce qui ne l’empêchera pas de voter à l’assemblée nationale ce qu’on lui demandera de voter. Nous avons un bien mauvais représentant au parlement  qui ne défend surtout pas nos intérêts : emplois, retraites, salaires, transparence, équité … Et il en va tout autant pour la gestion (des trous de la voirie) communale.
Dans tout ce fracas d’impasses et de trahisons, d’aucuns s’apprêtent à repartir bras dessus  bras dessous aux prochaines municipales 2014 avec le social libéralisme qu’est le PS. A ce niveau de désillusion, la raclée risque d’être à la hauteur des trahisons à répétitions. On semble faire comme si de rien ne s’était passé depuis plus d’un an maintenant : l’accentuation de la régression sociale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s