GENS DU VOYAGE ET ROMS

Il est beaucoup question des gens du voyage et des Roms ces derniers jours dans les repas de famille ou dans le ‘Landerneau‘ local. L’été, un peu plus encore qu’à l ‘accoutumé, nous en croisons pas mal sur nos routes, dans nos prés ou parkings.. . Combien de fois avons-nous entendu des collèges, des amis proches ou encore des membres de nos familles pester contre cette présence, même parfois avec des idées bien arrêtées de réprobation.

1424956636On aurait tendance, à tort ou à raison, à faire porter toutes nos frustrations, peurs et notre mal être social, sans toujours le discernement qu’il faut, indistinctement sur ces populations. La police doit faire son travail de prospection et sanctions quant-il le faut, et le maire aussi, chacun dans leur sphère de compétence. On a parfois l’impression qu’il existe deux types de citoyens, ceux à qui on ne dit rien et ceux qui paient toujours.

La présence des gens du voyage et des Roms dans nos communes soulève beaucoup d’interrogations, beaucoup d’ incompréhension quand ce n’est pas de la franche opposition. Le dépôt de plaintes d’habitants de la ZAC de la Métairie, face à la présence de nombreuses caravanes à proximité de leurs habitants a fait régir le Maire de Couëron. Avec l’ambiguïté qu’on lui connaît, il a voulu une fois de plus se dédouaner en bottant en touche. Je ne démissionnerais pas dit-il (tu parles Albert !). Je demande, comme mon collègue (de droite) de Guérande, au Préfet de faire son boulot et d’avoir des résultats. Tout de monde doit être traité de la même façon !

Notre Maire, bien au chaud dans ses habits de maire à temps incomplet et député intérimaire oublie sans doute qu’il est officier de police judiciaire et à ce titre chef de la police dans sa commune. Des résultats, on les attend d’abord du Maire, qui plus est, est aussi député. Mais, son courage dans ce domaine aussi est inversement proportionnel aux multiples indemnités qu’il perçoit. C’est une chose de faire le beau à Paris, c’est autre chose que se s’occuper du bien vivre ensemble à Couëron. Et comme il n’est pas avare de démagogie, nous aurons sans doute encore le droit à l’une de ses tirades qui ne coûte rien et qui rassurera le bon peuple. Le soleil aidant, le couëronnais oubliera et cela continuera comme avant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s