LUTTES DES CLASSE OU LUTTES DE PLACES,

lutte_sNos amis du PCF (mais pas tous), serait potentiellement partant sur les listes du Parti Socialiste. Comme à Paris, ils pourraient dès le premier tour faire alliance contre le FRONT DE GAUCHE, aux élections municipales de 2014. Si la décision est déjà prise à Paris, Nantes, St Herblain, St Luce et ailleurs, à Couëron ils font durer le suspens. Çà suffit ! Arrêtons les salamalecs. Nous n’attendons plus rien du prince salvateur. Dorénavant, c’est leur affaire, mais pas que. C’est aussi la notre car, cette décision a déjà des répercussions sur la dynamique de cette campagne. Pensons aussi à toutes celles et ceux, qui dans de nombreuses communes, se sont engagées résolument pour des listes autonomes. Cette décision ne va pas leur facilité la tâche. Elle risque de nous créer des difficultés supplémentaires là ou nous serons présents dès le premier tour. Beaucoup d’électeurs de gauche, qui on voté Front de Gauche aux dernières présidentielles, ne vont pas toujours comprendre de quoi il en retourne. Déjà fortement fâché par la tournure des événements, le rejet de la politique et les saignées faites sur leur pouvoir d’achat par le gouvernement PS, donnent à la droite,  à l’abstention ou au pire au Front de Haine l’occasion inespérée d’en tirer profit.

Y aurait t-il un danger de la droite extrême ou de l’extrême droite à Couëron ? Bien sûr, évidemment, non. Les municipales sont des élections à deux tours. Au premier tour, on compte ses voix, qui valident ou pas le programme, et au second on élimine celles et ceux que l’on ne souhaitent pas voir accéder aux responsabilités. Au FDG, nous sommes des partisans convaincus de l’élection à la proportionnelle pour la simple raison qu’elle est la plus démocratique. Elle permet à tous les partis politiques d’être représentés en fonction de son poids électoral. La droite de Sarkozy, Fillon, Copé et au PS, tous sont d’accord pour conserver le système actuel. Il les avantage énormément. Ce système particulièrement anti-démocratique leur permet d’être sur-représentés, quoiqu’il arrive, et surtout de se partager le gâteau. Chez ces gens là on n’aime  pas beaucoup partager. Un coup c’est l’un, l’autre coup c’est l’autre. Ces deux là s’entendent comme deux larrons en foire.

sans-titre2Qu’est-ce qui pousserait donc le PCF (pas tous, heureusement) à faire alliance dès le premier tour de la municipale avec un PS de droite qu’il honnie, plus en parole qu’en acte, de tous les maux de la planète. Les places ? Être utile à la population ? Être plus efficace? Il y pourtant bien d’autres manières d’être utile ou efficace. C’est donc sûrement qu’une  question de places !

Il y aura bien un avant et un après municipales. Il faudra bien tirer les leçons de cette séquence électorale d’autant que les européennes suivront dès juin. On ne peut pas, en fonction de la nature de l’élection  vouloir, selon des intérêts exclusivement partisan, tirer à chaque fois le ticket gagnant. Les ménages à trois n’ont jamais fonctionné sauf dans un monde qui n’est pas le notre ou dans celui de la finance. Il y aura des déchirements. On peut déjà penser que beaucoup seront contre des listes communes du Front de Diapositive11-300x194gauche aux européennes avec la présence du PCF qui aura trahit. Moi le premier. C’est une question d’honnête et de clarté.

Dans cet imbroglio du, un coup avec, un coup contre, pas certain que les électeurs s’y retrouvent. Pas certain non plus que les électeurs de gauche ne sanctionneront pas, d’une manière ou d’une autre, ce type de retournement de veste. Le PS, qui s’est d’ailleurs empressé de sortir les trompettes de la victoire, va en profiter pour tenter de faire oublier ses récentes déconvenues. Il voit, grâce au PCF (pas tous heureusement), sa politique obtenir un passeport de gauche. Il pourra, non sans raison, nous le faire croire et continuer de tondre le chaland et les garanties sociales sur l’hôtel de la compétitivité. Mais en aucun cas Il ne pourra s’absoudre de ses échecs et renoncements de sa politique économique et sociales, elles bien à droite : casse du code du travail, augmentation de impôts locaux, augmentation de la TVA, cadeaux au MEDEF, alignement aux décision austéritaires européennes, chômage, précarité, pauvreté….

logo stylo front de gaucheLa liste Front du Gauche est d’autant plus résolue à être présente qu’elle sera la seule à Couëron à porter les valeurs une vraie politique de gauche, sans cécité sur les enjeux entre le débat local et national. Le Maire sortant ne peut pas être le chantre d’une politique toute à droite au national et nous faire croire le contraire à Couëron. Le ministre Valls clame, à qui veut bien l’entendre, sa gauchitude mais agit avec les migrants dont des enfants sont scolarisés comme les Le Pen ou ses prédécesseur au ministère de l’intérieur, du temps de Sarkozy.

images6Lassé d’attendre, pour nous, c’est décidé. Notre liste se fera. Ceux qui voudrons bien monter dans le wagon, le ferons, les autres resterons sur le quai avec le PS libéral. Chacun ira vers sa destination ! Et si ils se décidaient, enfin, ils  seraient les bienvenues mais comme partenaires parmi les autres, pas plus pas moins. Nous ne céderons à aucune exigence. Nous ne seront en aucun cas des secondes mains ou considérés comme une variable d’ajustement. Que ce soit bien dit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s