Une droite couëronnaise bien à droite

Slogans droite4Sur son compte facebook comme dans les propos retranscrits dans la presse locale, le candidat de la liste de droite « Un Renouveau pour Couëron » nous donne ses recettes pour faire de Couëron une ville où il ferait mieux vivre. Tant mieux. Sauf que ses recettes sont les mêmes que celles de Sarkozy, de Filllon où de l’inquiétant Copé. Ça donne le frisson. Ce sont celles que l’on nous ressert depuis plusieurs décennies, et qui ont échoué. Les résultats sont  là, catastrophiques : plus de chômage, plus de précarité, plus d’insécurité, plus de souffrance sociale. Parce qu’ils savent bien que la droite n’est pas plus en odeur de sainteté que le PS, tous ces représentants institutionnels sont à la manœuvre pour nous faire oublier toutes leurs trahisons. Et elles sont très nombreuses. Ce beau monde de l’entourloupe avance masqué, ripoliné.

Le candidat Fedini ne s’annonce que divers, un peu centre alors qu’il représente bien la droite, non pas sociale mais très libérale. On ne serait pas surpris non plus qu’il flirte avec les thèmes de l’extrême droite sur la sécurité ou le petit commerce alors qu’ils sont pour la dérégulation de l’ouverture des grandes surfaces le dimanche. Cette dernière proposition peut plaire à des citoyens en perte de repère mais en aucun cas ne peut sauver le commerce de proximité et les emplois, bien au contraire. fermeture26012014Sauver le commerce de proximité, le développer, faire sens avec le droit au repos hebdomadaire voilà des questions qui devraient rassembler. On en est loin. La droite fidèle à elle même, n’a qu’une morale, celle de l’argent. Les hommes viennent après, bien après. Parlons emplois maintenant. Que propose la droite, un renouveau pour l’emploi comme le PS local et son candidat parlent d’installation d’entreprises sur les Hauts de Couëron. Mais où sont-ils ces emplois ? On ne voit rien venir, ni dans les statistiques et encore moins sur le terrain concret de la création d’emplois. Bien au contraire, les entreprises qui s’installent se gavent de subventions et en profitent pour dégraisser comme ils disent. Bon, allons-y pour un programme de seconde chance de notre droite, bien en peine de faire des propositions concrètes. Faut-il qu’il y ait encore une première chance ? La mairie, qui rappelons-le n’a plus la compétence emplois » maintien vaille que vaille une antenne sur Couëron. Les salariés font ce qu’ils peuvent. Mais l’on sent bien qu’il n’y a pas de volonté politique, ni chez Fedini, pas plus que chez JP Fougerat de combattre sérieusement cette gangrène qu’est le chômage. Ils sont dans l’incantation ou la politique du bâton contre ces « fainéants » de chômeurs. Nous n’avons pas d’autres solutions que d’arracher au MEDEF et autres employeurs des engagements quantifiables en contrepartie de toutes les aides qu’on leur donne. Et elles sont légions. Le pacte d’avenir s’annonce comme un cadeau de plus de 30 milliards. qui sera payé par plus de TVA, plus d’impôts et moins de services publics.

La droite est passéiste. Son candidat Fedini rêve que Couëron redevienne comme jadis. Journal Ouest France du 4 février 2014. Ce n’est pas très sérieux, notre avenir n’est pas derrière nous mais bien devant.

1017406_577863348962452_1203695281_nDe son côté , le candidat du parti gouvernemental se veut être au dessus de la mêlée (de la Spie) en jouant sur ce qu’il sait faire le mieux, l’esquive. Monsieur « Oui Oui » sait faire. Il est devenu un expert en la matière. C’est bien qu’il y ait une opposition claironne t-il dans la presse. Le Monsieur s’arroge  le droit et le privilège ( de monarque qu’il se croit être) de se présenter comme le seul représentant de la gauche. En veux tu en voilà. Ce personnage nous joue une mauvaise pièce Parisienne. Il amoncelle les sigles sur ne pa se tromper de colèresa liste politicienne comme l’on ferait d’un pâté de chien. C’est que le Monsieur spécialiste du cumul et de la longévité  de mandats a oublié depuis longtemps ce qu’était un homme de gauche.

Il oublie (dommage pour cet ancien syndicaliste partisan maintenant d’une économie de l’offre) que sur Couëron, terre de traditions ouvrières, il existe une autre gauche, celle de projets, celle qui a des valeurs, celle qui a une éthique, celle qui ne se reniera pas pour un plat de lentilles où un poste d’adjoint comme au PC ou chez les verts : c’est la liste Couëron à Gauche Autrement du Front De Gauche

A Couëron, je Suis de Gauche, je Vote Front De Gauche

Publicités

3 réflexions sur “Une droite couëronnaise bien à droite

  1. FARCY Frédéric février 11, 2014 / 6:33

    Bonjour, Monsieur Fedini a un prénom il s’appelle Francois ou F.FEDINI comme JP avant FOUGERAT. Auriez-vous oublié votre bonne éducation?

    • de gauche vraiment février 11, 2014 / 9:31

      Dont acte. S’il n’y a que ça,je vais faire un effort la prochaine fois.

  2. FARCY Frédéric février 12, 2014 / 12:20

    Bonjour Monsieur, oui merci je pensais que c’était parce que c’est le maire sortant qu’il avait droit aux initiales de son prénom avant son nom. Je ne voulais surtout pas me fourvoyer ça aurait été dommage.
    Autrement candidat Fougerat ne m’aurait pas dérangé et là je n’aurai pas laissé de commentaires.
    Cordialement
    Frédéric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s