la MOR du service public, c’est avec le PS

taz_with_rose_by_zombiegoon-d3an4ldLa MOR, Mutualisation, Optimisation, Rationalisation tel est le nouveau slogan du Maire PS sortant JP Fougerat à la veille des élections municipales de Mars 2014. Il ne propose rien de moins que la MOR du service public et la MOR de l’idée même de la commune comme lieu essentiel du débat démocratique, puisqu’il veut délocaliser les moyens et les ressources et, sans le dire, éloigner un peu plus les citoyens des affaires locales. Tout se déciderait à Nantes sous la férule de quelques élus et très, très hauts techniciens territoriaux.

On a  bien vu ce qu’il en était avec l’emploi, on a bien vu ce qu’il en était avec la voirie, on a bien vu ce qu’il en était avec l’urbanisation à marche forcée du bourg de Couëron, on a bien vu ce qu’il en était avec la fiscalité locale….pour ne parler que de ces questions là.

La MOR, c’est aussi celle du statut des fonctionnaires dont on voit bien que malgré les démentis du 1er sinistre Ayrault, le projet de supprimer les primes et les avancements est bel et bien dans les cartons. Passée l’élection municipale, nul doute que le dossier ressortira des cartons d’une manière ou d’une autre. Il faut bien trouver 50 milliards d’économie pour donner au MEDEF et à Gattaz. Chacun sent bien que les contreparties chiffrées arrachées du bout des lèvres au patronat ne sont que de la poudre aux yeux destinée,  une fois de plus,  à endormir les populations et les syndicats.

En attendant le programme des réjouissances du PS, dont les propositions n’engageront que ceux qui y croient, le projet politique de JP Fougerat, qu’il a gentiment fait distribuer , laisse pantois. Tout ça pour ça ! Et dire que le monsieur est député ! Ça donne le tournis, une vague idée de cette caste politique qui ne pense qu’à garder son poste et ses indemnités. Un vide sidéral, sans ambition sinon des larmes et des pleurs.

559936_10200106773885059_1368345230_nHollande peut bien embrasser Gattaz et qui il veut, il est passé avec son parti et JP Fougerat comme 1er de la classe , définitivement de l’autre côté de la barrière : celle de l’économie de l’offre qui sous-tend qu’elle créera naturellement la demande. Même l’aile « dite Gauche du PS » est obligéee de reconnaître :

« Nous ne nous reconnaissons pas dans le discours qui tend à faire de la baisse des « charges » et du « coût du travail » la condition d’un retour de la croissance. Il n’y a pas de « charges » mais des cotisations sociales qui sont en réalité du salaire différé. Et nous sommes inquiets. Quand nous découvrons que la baisse des cotisations promise aux entreprises s’accompagne d’une réduction de 50 milliards d’euros des dépenses publiques en trois ans, sans même savoir quels sont ceux qui en supporteront les conséquences. Ce qui risque de rogner sur le modèle social français dont les grands principes ont été établis à la Libération »…

Le PS et son « roi local » sont très loin du compte. Nous avons un discours langue de bois, attrape-tout, sans prise sur le réel. Tout naturellement la municipalité nous fait encore le coup de la MOR, en nous faisant croire qu’elle va nous faire ressusciter comme par enchantement, le bouchage des trous sur la voirie. Le Député et Maire s’en contrefiche. Avec les cumuls de mandats, Il n’est pas souvent sur Couëron en semaine et lorsqu’il y est, il a une voiture de fonction. Passez donc ces jours-ci Boulevard Blancho ou attardez-vous donc sur la place de la Mairie.

Ensemble, une ville qui nous ressemble dit-il. Non monsieur le Maire, après 20 années de mandat, cela fait bien longtemps que vous ne savez plus ce que veux dire vivre à Couëron avec ses peines et ses joies. Tout le monde ne passe pas ses week-ends dans un 5 étoiles. Nous n’avons même pas entendu un seul regret de votre part. C’est dire!

breveon3290-81c0fEt que penser  de ses colistiers de gauche? Où est donc notre « calbocien » rebelle qui nous encourageait à faire une liste tout en habillant notre cumulard de service pour cet hiver et les hivers prochains. Triste spectacle. Où est donc notre vert qui affublait l’éternel premier magistrat de la ville de «  C’est un faible, intellectuellement faible ». D’ajouter par la même occasion et toujours dans le même registre « “On n’est pas en Amérique du sud, il faut un peu plus de démocratie à Couëron. Il y a un rejet du système Fougerat, qui a atteint son seuil d’incompétence.” Bigre…

imagesxwPas la peine de rappeler qu’être de Gauche à Couëron, c’est voter Front De Gauche liste COUERON A GAUCHE AUTREMENT les 23 et 30 mars 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s