Une dérouillée rose , verte et rouge bien pâle » bien méritée

images10« la dérouillée » bien méritée rose , verte et rouge bien pâle », là où ils se présentaient ensemble, est incontestable ? Ils avaient pourtant tout fait pour gommer l’aspect national de cette élection préférant n’y voir qu’un intérêt purement local. Ils ont eu tout faux. Les pertes sont énormes. L’électeur, qui a souvent traîné des pieds avec une abstention record et de nombreuses valls-mechantlistes « dites apolitiques », a d’abord voté contre la politique d’austérité du Gouvernement Hollande, Ayrault/Valls et Fougerat et des conséquences souvent insupportables sur leur vie de tous les jours.

Ils avaient pourtant tout fait pour éviter le débat sur le chômage, les salaires, les cadeaux aux MEDEF, la dégradation du service public, la difficulté pour se loger… Ils se sont continuellement murés dans un déni de réalité, s’imaginant encore une fois qu’ils passeraient entre les gouttes de la colère avec comme seule stratégie le F Haine érigé comme repoussoir.

fdc3_sLe casting gouvernemental a été modifié dans la panique mais la politique sociale, économique et politique, certainement pas. On va repeindre quelques murs en bleu avec un peu de rose et vert pour faire croire à une atténuation de la politique antisociale de ce gouvernement et de celui à venir. Dans le fond, rien ne changera, donc. Le nouveau premier ministre Valls est encore plus à droite que le précédent, c’est dire que rien ne va changer, tout va s’aggraver. La droite en rajoute pensant qu’elle a gagné mais oubliant que s’ils ont gagné plus de cent cinquante Mairies, c’est par défaut. L’électeur a d’abord voté contre le PS (les verts et le PCF lorsqu’ils étaient avec). On nous a répété hier soir et ce matin, à longueur d’antenne, qu’Il n’est pas question de changer le fond de commerce politique qui gangrène notre société, bien au contraire on parle d’aller plus vite et plus loin dans le désossage des services publics, la précarité, le chômage …

Soulignons les très beaux scores réalisés par les listes FDG AUTONOMES. A Paris , la candidate Danièle Simonet est brillamment réélue. A Grenoble, en lien avec les Verts, la liste de rassemblement avec le PG bat la liste PS et PCF. A Toulouse, le maire sortant est battu. Il avait refusé toute alliance avec la liste FDG.

L’heure des choix est arrivée, tout douloureux soient-ils :

– Le PS va t-il changer sa politique  libérale et antisociale ? Je ne le pense pas puisqu’il est dos au mur par ses accords avec le MEDEF et à la commission européenne de Merkel.

capture35– Le PCF aura t-il le courage de dire que sa stratégie d’alliances à géométrie variable a été un échec retentissant (Pierre Laurent et Brossat, ce dernier pérorait indécemment hier soir à la télé, doivent démissionner), plus un handicap pour toute la gauche anti austéritaire car elle a brouillé notre message, au grand plaisir du PS libéral. Ce fut le cas à Couëron. Va t-il en tirer les conséquences ? Je ne le pense pas non plus.

– Les Verts vont-ils enfin se décider à franchir le pas d’une condamnation de la politique d’Ayrault. Je ne le pense pas non plus. Leur seul objectif demeure de garder leur place au sein du gouvernement.

Bien triste et affligeant spectacle que ce conseil municipal du samedi 29 mars salle de l’Estuaire. Les élus majoritaire PS, Verts et PCF local avaient volontairement décidé d’occulter la colère sourde des Couëronnais (Liste « d’ union PS, PCF, Verts… » du Maire sortant a obtenu un peu plus de 4000 voix sur plus de 15000 électeurs inscrits), en faisant comme si rien ne s’était passé. Un maire à la peine, incapable de tirer le moindre enseignement d’une élection sanction (locale et nationale), dépassé par les enjeux, se réfugiant dans un mutisme qui en dit long sur son incapacité à faire face aux vrais enjeux que sont le chômage ou le développement des services aux citoyens.

De son côté, la droite locale n’a pas brillé non plus par sa prestation qui sentait l’ amateurisme. Posture inquiétante pour l’avenir.

La séquence des élections municipales est maintenant terminée. On n’a pas fini d’en voir les conséquences dans les jours et semaines à venir pour notre ville et pour la France.

 

Publicités

2 réflexions sur “Une dérouillée rose , verte et rouge bien pâle » bien méritée

  1. FARCY Frédéric mars 31, 2014 / 8:06

    Bonsoir, amateurisme de la droite locale à 35% le FDG à 17% j’y comprend vraiment rien dans les pourcentages moi !!!

    • de gauche vraiment avril 1, 2014 / 7:28

      L’électeur a voté. Il a toujours raison. Il n’est pas question de contester les résultats des uns et des autres. De les commenter et les analyser, c’est autre chose.
      Même votre tête de liste a reconnu son impréparation, chiffonnée dans sa voiture le matin même. Pour ceux qui étaient présents dans la salle de l’Estuaire ce samedi matin, c’est l’impression que nous en avons eu. A vrai dire, d’autres ont été beaucoup plus sévères dans leurs commentaires.

      Le modérateur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s