Démocratie locale : Fougerat IV s’assoit dessus!

 

t-dictature_democratieChoqué mais pas surpris des propos tenus et du comportement  peu démocratique du maire Fougerat IV  lors du dernier Conseil Municipal même si sur ce   blog les « Couëronnades »  on l’avait déjà  évoqué dans les  deux derniers posts. L’information est aussi parue dans la presse locale  (site internet O-F du 19 avril 2014) suite  au conseil municipal qui a eu lieu le jeudi 17 avril 2014 salle de l’Estuaire. Le PS et sa majorité agissent au local comme ils le faisaient et le font au national : ils mentent, ils trompent, ils déforment, ils tronquent, ils omettent, ils récrivent l’histoire…

 

58 mots, c’est à dire 3 petites lignes c’est ce que le roi local consent à donner comme expression à l’opposition Front De Gauche dans le bulletin municipal. Le maire  Fougerat IV ne supporte pas d’avoir été très mal élu avec 4000 voix sur 15000 électeurs après 20 années de mandatures exclusives. C’est une claque dont il a du mal à se relever d’autant qu’il a perdu également un job de député plutôt très rémunérateur.

 

Citons : «  Concernant l’espace dédié à son parti d’opposition (FDG) dans le magazine municipal, Gérard Cossalter exige « une réelle expression démocratique », et « le désir urgent d’une vraie transparence », notamment à propos du « coût de la démocratie ». Ce à quoi Jean-Pierre Fougerat répond que « pour un ancien subdélégué à la démocratie participative, passé dans l’opposition, n’ayant pas siégé pendant deux ans, mais ayant touché ses indemnités, il n’avait pas de leçons à recevoir ». Les deux pages d’expression du magazine seront donc reconduites à la proportionnelle, soit 25/33e pour la majorité, 6/33e pour les Divers droite, et 2/33e pour le Parti de gauche. »

Le maire Fougerat IV, qui avait déjà excusé son adjoint délinquant Vert d’avoir frappé un candidat du FDG lors de la dernière municipale, perd à nouveau son sens de la mesure. Il récidive. Il a du mal à supporter la contradiction. A court d’arguments, il verse dans le mépris à l’égard de l’opposition municipale de gauche.

Le FDG représente 15 % des électeurs qui se sont prononcés lors de la dernière municipale à Couëron. Le PS, le PC, les Verts, et (l’Alternatif ou la société civile qui ne représentent qu’eux mêmes c’est à dire rien) ont eu 50 %. La droite 35 %.

unnamed1Si l’on s’en tient aux résultats de l’élection municipale, le FDG devrait avoir comme expression dans le magazine municipal non pas les 2/33ème(soit 58 mots c’est à dire 3 lignes) car calculée sur le nombre de sièges obtenus mais bien 15 % (soit 144 mots) de l’expression totale donnée aux différents groupes qui composent le conseil municipal.

Mis en difficulté, perdant son sang froid, Le maire  Fougerat IV s’en est pris à l’élu FDG, G. Cossalter, lui reprochant d’avoir continué de percevoir ses indemnités d’élu, soit la somme d’un peu moins de 200€ par mois, alors qu’il avait démissionné du PS et de ses responsabilités à la « démocratie locale ». Chacun a en mémoire les frasques du Maire de Couëron dévoilés par un Crédit photo Carnard Enchaîné journal satirique national concernant ses voyages princiers à 3000 euros le week-end payés par la société Spie. Note idylle locale féru de Ruby a perdu encore une fois l’occasion de se taire lui qui cumule mandats et indemnités qui dépasseraient, tous avantages confondus (prime d’habillement, voiture, téléphones, essence, repas, jetons de présence au CDG… et indemnités diverses, entre 15000 et 20000 euros par mois).

On aimerai savoir le coût de la démocratie à Couëron. Les 75 % de Couëronnais des 15000 inscrits sur les listes électorales qui n’ont pas voté Fougerat IV on le droit de le savoir.

Nous attendons bien évidemment la transparence sur ce que nous coûtent les élus et la démocratie (bulletins municipaux et autres, site internet, communication…) L’élu Front De Gauche a, à juste raison, posé une bonne question qui semble très gêner le maire récidiviste de l’inconsistance politique.


 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Démocratie locale : Fougerat IV s’assoit dessus!

  1. giraud avril 23, 2014 / 2:07

    Mais continuer de percevoir 200 € / par et ce pendant 2 ans… N’est-ce pas honteux ?

    • de gauche vraiment mai 4, 2014 / 8:10

      Cet élu aura au moins eu le courage (il y en a eu qq autres) de démissionner du PS et de la majorité municipale. Comme vous le savez, c’est le maire qui attribue et retire les délégations. Pourquoi ne l’a t-il pas fait? Simplement pour éviter que cela fasse un peu de bruit dans le landerneau local(on ne lui connaît pas beaucoup de courage politique mais l’on sait qu’il excelle dans la pratique de la navigation en eau trouble). Quant à la présence des élus aux commissions et aux conseils municipaux vous devriez vous y intéresser d’un peu plus près. Les deux ou trois dernières années de mandatures, beaucoup d’élus ont brillé par leurs absences…

      Vous êtes très mal placé pour donner des conseils puisque votre icône avec ses 20 000 € par mois, ses 300 € de prime d’habillement, sa voiture gratis avec essence à discrétion et tout le reste… n’était présent que 2 ou 3 jours par semaine comme maire. Le reste du temps il se la jouait à Paname ou il se faisait offrir par ses amis les patrons des voyages à 3000€ à la sueur des salariés de la Spie. N’est-ce pas beau cette étique? Quel bel exemple d’homme politique exemplaire!

      Le modérateur

    • de gauche vraiment mai 5, 2014 / 5:04

      Il existe quelques règles élémentaires en matière de nomination comme adjoints ou subdélégations. Celui qui nomme est le Maire, lui seul (à Couëron c’est le chef de clan). c’est lui seul aussi qui retire ces délégations. Pourquoi donc notre chef de clan ne l’a t-il pas fait? Simplement pour éviter que cela ne s’ébruite et fasse le buzz comme l’on dit maintenant.

      Autre remarque, si le chef de clan avait eu à retirer les délégations (et indemnités qui vont avec ) c’est vrai également pour le simple élu municipal qui perçoit une modeste rétribution d’une centaine d’euros, il aurai eu pas mal de travail, notre chef de clan, puisqu’un moins 1/3 des élus n’étaient plus présents ni en commissions ni en Conseils Municipaux.

      Dernière remarque, si l’on comprend bien votre propos, notre maire chef de clan aurait dû commencer d’abord par se retirer ses propres indemnités puisque cumulant les mandats et des dizaines de titres et souvent absent de Couëron avec 2 ou 3 jours semaines à Paris ou sont travail parlementaire à été quasiment inexistant (voir site assemblée nationale), 1 jour à la CU c’tait un maire à temps incomplèt avec des indemnité de temps complet…. Pour quelqu’un qui percevoir alors 20 000 euros par mois plus des gâteries de la société la Spie à 3000 eurs le week-end, 300 euro de prime d’habillement par mois…excusez du peu, l’indécence, elle est là. Les électeurs l’ont sanctionné, lui, son clan et le PS libéral.

      Le modérateur

  2. Frédéric juin 16, 2014 / 6:15

    Bonsoir. Ravi de revenir sur ce blog qui pietine. On y apprend chaque fois de nouvelles choses. Monsieur le Maire a fait un voyage d’affaires (et alors ?), il a traité avec la SPIE, il a cumulé des mandats (comme tant et c’est si peu vu la durée !) et le nombre de ses électeurs a baissé aux dernieres municipales (normal ! Cette fois il y avait trois listes. Soyons logiques et mathématiques). Chic alors. Et après ? On piétine ici, on piétine !
    Laissons-les bosser (Monsieur le Maire et son équipe, élus par tout Couëron !!!). Arrêtons de les parasiter avec ces polémiques vulgaires souvent, incrédibles tout le temps, bourrées de fautes d’orthographe et de syntaxes que personne ne lit (oui oui, ça ce voit et ça se lit ici).
    Bonsoir.

    • walter marie-laure août 17, 2014 / 3:47

      le maire impose l’expulsion de concordane association de benevoles oeuvrant pour les enfants autistes en mediation avec les anes pour y implanter des gens du voyage sans concertation avec les habitants du port launay concernés sans démocratie participative marche silencieuse individuelle le 24 aout 2014 autour des clotures de concordanee

      • de gauche vraiment août 18, 2014 / 9:05

        Le maire Fougerat IV, le PS et ses alliés au conseil municipal,ils ne connaissent pas ce qu’est la démocratie, pas plus dans le fonctionnement du conseil municipal qu’auprès des habitants.

        Le modérateur

      • walter marie-laure août 23, 2014 / 8:53

        l’arbre cache souvent
        la forêt: financer un parti politique avec ses amis sur le dos des bénévoles de concord’ane est-ce imaginable? j’aurais tant voulu que le diamant vert aux reflets d’argent devienne la halte obligée des touristes passant pour prendre le bac 8 HA enfin Coueron déléstée de ses déchets se montre sous ses plus beaux atours

    • de gauche vraiment août 18, 2014 / 9:01

      22 700 visites sur ce site depuis sa création.

      Nos excuses auprès des lecteurs pour les fautes et autres erreurs de syntaxes. Couëronnades est preneur de correcteurs ou relecteurs.

      Deux autres observations:

      – Le maire Fougerat IV a été élu avec 25% des électeurs inscrits, ce qui après 3 mandats est un désaveux au minimum, un échec retentissant pour le moins si l’on tient compte des européennes.En fait, il n’est maire que d’une toute petite minorité de Couëronnais.

      – Il a traité avec la Spie, dites-vous. C’est à pleurer de rire. Traiter de quoi, pour qui,comment? Vous vous moquez du monde. Alors dites-vous ce qui c’est passé dans ces voyages à 3000€, la nuitée…payés d’une manière ou d’une autre par le contribuable.

      Le modérateur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s