Européennes: voter FDG c’est voter Myriam MARTIN

 

mm1Bien évidemment même si le cœur n’y est pas, je voterai FDG Myriam Martin à l’élection Européenne du 25 mai prochain. Pourtant les municipales ont laissé des traces avec son lot d’incompréhension, de rancœur, parfois de la colère. Si l’on en croit la récente déclaration du nouveau chef de file local du PCF lors du dernier conseil municipal, l’attitude de nos partenaires demeure toujours emprunt d’ ambiguë, c’est le moins que l’on puisse dire. Pas certain qu’à à peine deux semaines de ces élections, une campagne commune soit possible tellement les positionnements des uns et des autres sont éloignés.

Il est assez marrant de voir le PS et les verts aujourd’hui se tortiller le popotin pour nous faire gober qu’ils seraient devenus des adversaires d’une Europe libérale alors qu’ils font tout le contraire au gouvernement depuis deux ans. Le sinistre matamore Valls ment éhontément lorsqu’il nous annonce une baisse d’ impôts pour 2015 alors que les gouvernements successifs Ayrault et de droite les ont augmentés (gel du barème, fiscalisation de la bonification pour enfants à charge, suppression de l’abattement pour les veuves et veufs, fiscalisation de la participation aux mutuelles par les employeurs, TVA….)

La commission européenne n’est que l’émanation des décisions des politiciens nationaux. Droite et sociaux libéraux ainsi que les Verts s’entendent comme des larrons en foire. Et celle qui imprime la cadence et rythme le pas est l’Allemagne. Hollande et son parti le PS, contrairement à ce qu’ils avaient annoncé lors de la présidentielle, se sont aplatis face à Merkel. Il faut bien se faire à l’idée que dans l’ Europe qu’ils nous proposent depuis plusieurs décennies, le progrès social promis n’a jamais été au rendez-vous. Bien au contraire, le chômage et la précarité n’ont jamais été si importants, la compétition entre les salariés est la règle, l’austérité et la règle d’or financière nous mènent tout droit vers le précipice. Je ne suis pas un eurosceptique je suis pour une Europe des coopérations.

Je voterai FDG Myriam Martin le 25 mai prochain, pas par enthousiasme mais par fidélité à mon engagement et mes combats de tous les jours. L’Europe que me propose le FDG est à l’image de ce que nous avons vécu aux municipales, mi-chèvre mi-choux. Un entre deux sans perspective. Changer la BCE et réorienter l’Euro? Comme si ceux qui sont aux commandes du bateau ivre laisseront faire. C’est un vœux pieux.

retournement-5dc56Ma conviction est faite, L’Europe telle qu’elle est ne peut plus changer de l’intérieur, il faut une rupture qui ne soit pas qu’un cataplasme. Je ne crois plus au slogan de l’Europe sociale qui ne demeure qu’un vain mot déconnecté de la réalité. Je ne crois pas, non plus, qu’il nous soit aussi aisé  de retourner au franc comme par enchantement, pas plus que d’espérer sortir l’euro de la griffe de la finance comme l’avance  certains  partis membres du FDG. Ce sont toutes de  fausses bonnes solutions. Tant qu’il existera un capital dominateur et des capitalistes dominateurs, les peuples seront sous leur férule.

Cela ne veut pas dire, pour autant, que l’on ne doit rien faire, bien au contraire. Il nous faut un programme capable de bouleverser les situations de rentes actuelles d’un euro qui ne favorise que les rentiers et les banquiers. La droite, comme le PS ou les verts nous vendent du vent, un mirage qui confronté à la réalité s’estompe plus vite qu’ils se l’imaginaient. Si je veux bien en convenir, les communes peuvent parfois servir d’amortisseur social comme l’on dit, mais à la marge seulement, l’Europe de Merkollande est au service de la finance sans aucun filet protecteur. Tout pour banquiers, rien pour ceux qui créer les richesses, les travailleurs et leurs familles.. Qui peut croire un instant que nos adversaires laisseront faire une réorientation financières de la BCE et de la politique de l’Euro fort sans mot dire. Personne ! Ils se défendront comme des chiens en répondant coup pour coup. La démocratie leur est utile que si elle répond à leurs intérêts sinon il la combatte par tous les moyens. Croire le contraire n’est qu’une vue de l’esprit, une faute politique. On l’a vu avec le référendum sur l’Europe.

Je voterai FDG Myriam Martin le 25 mai prochain, parce que ma voix ne se perdra pas dans les profondeurs abyssales de l’abstention ou du vote blanc, pas plus qu’elle n’ira par défaut aux formations politiques libérales c’est à dire de la droite au PS en passant par les Verts et le F Haine. Ne nous y trompons pas, l’extrême droite à qui l’on déroule le tapis noir trépigne d’impatience, prêt à « égorger » le peu de droits sociaux qui nous reste.

Dommage, nous n’aurons pas eu de débat, ni sur l’euro ni sur la négociation sur le traité transtlantique avec les USA.. Nous avons juste le droit aux éternels jeux entre de pseudos experts dont beaucoup sont compromis jusqu’à l’os au service du MEDEF qui les paient grassement.

Le vote blanc ou nul , l’abstention seront les grands gagnants de cette consultation nous prédit-on. Pour ma part je voterai FDG Myriam Martin le 25 mai prochain.

imgscan-contrepoints-2013-2326-gauche-dc3a9boussolc3a91Commencera ensuite un autre combat pour faire vivre le FDG. il s’agit d’affirmer l’autonomie d’une stratégie d’AUTONOMIE, ce qui n’a rien d’un repli, mais au contraire serait une recherche des alliances les plus larges contre les libéraux (les capitalistes) et la finance pour que cesse le trompe l’œil du Front de Gauche, qui finira par ne tromper que nous mêmes, si on n’y prend garde..

JC Rodriguez

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s