Piqûre de rappel sauf pour les idiots utiles !

Par JC Rodriguez le 25 05 2014 18h 30

eurotitanic_mOn avait été prévenu. Le résultat des européennes est à peu de chose près à la hauteur des annonces. Tout a été fait ces deux dernières années pour qu’il en soit ainsi. La droite battue de Sarkozy en 2012 avait laissé la place à un PS qui fait la même politique, parfois même en fait un peu plus que la droite. Il en est même de nos «amis» ou «ex amis» au FDG qui ont joué tout le long de ces campagnes électorales, les municipales et les européennes contre leur camp, préférant disent-ils sauver ce qui pouvait l’être, en s’alliant au PS dans de trop nombreuses communes, pour être utile aux citoyens comme ils le déclaraient.

 images12

Comme si l’austérité n’existait pas dans nos communes, départements ou régions, que cette austérité s’arrêtait à notre porte, que le démantèlement des territoires n’était à l’ordre du jour de la commission européenne sauce PS et mayonnaise Hollandaise. Oublié les 50 milliards qui vont faire des dégâts inimaginables dans nos communes. Mais, nos drôles de «cocos» locaux seront toujours des indéfectibles partenaires du PS comme ils viennent de le confirmer lors du dernier conseil municipal. Quant à la droite locale, il ne lui aura fallu pas très longtemps pour qu’elle jette son masque. Il s’agit bien majoritairement d’une droite dure, avançant masquée et apolitique, qui se place pourtant bien idéologiquement résolument sur les pas de l’extrême droite.

Mais au fait que représente donc aujourd’hui le PCF comme force politique locale? Rien ou presque plus rien. Des militants vieillissants, une organisation à l’agonie. Quelques élus dont on ne peut pas dire qui représentent l’avenir et la jeunesse. Triste spectacle. Les militants ont déserté. Reste un très petit noyau dur engoncé dans une posture de renoncement qui s’imagine encore qu’il aurait contribué à la construction d’une liste de rassemblement (page 20 du dernier bulletin municipal) pour poursuivre une politique progressiste!!! Ils font comme si le Maire PS Fougerat IV, et alors qu’il était encore député, n’avait pas voté le pacte d’austérité de 50 milliards...

Il faut être clair, le FDG ne peut plus continuer ainsi. Nous avons besoin très rapidement d’un électrochoc capable de dépasser les égos de parti, de rassembler sur des positionnements clairs. Vouloir courir après le temps de la gauche plurielle est non seulement tourner le dos à l’anticapitalisme sans le dire, mais également une impasse politique. Le Front de Gauche dont nous avons besoin n’est pas né, et pourtant nous sommes en train collectivement d’en tuer un existant.

Je ne vois que difficilement le passage de l’un à l’autre, d’autant que la cartellisation extrême, la division des radicalités autour de nous, la désillusion forte jetée par les trahisons PS et du PCF, ne contribuent pas à un élan unitaire pour construire ensemble.

Le pire serait d’aborder ces recompositions avec le label naïf de «l’unité nécessaire».

Déclin-du-PCFÉlectoralement, lorsqu’il représente le FDG comme aux législatives de 2012, le PCF local était à 5,7% lorsque Jean-Luc Mélenchon faisait aux présidentielles 15 % et la liste FDG, sans le PC ni les Alternatifs aux municipales 2014 15%. Le calcul est vite fait, le PCF local ne représente pas plus de 2 à 3%. C’est d’ailleurs le score fait par MG Buffet lors des Présidentielles de 2008.

On me rétorquera que le PS local a obtenu de forts scores lors des dernières consultations. Sauf, que ces scores ne tiennent pas compte des votes blancs et nuls ou de l’abstention qui sont bien plus supérieurs à Couëron qu’ailleurs.

P1040298

Le Maire actuel, Fougerat IV spécialiste du cumul de mandats ne méritait pas plus d’être député. Il ne l’est plus, c’est fort heureux. Comme je l’ai déjà dit, il ne laissera pas beaucoup de souvenirs à l’assemblée nationale (voir le site dédié à l’activité des députés pour s’en rendre compte). Dans sa commune, il entame un quatrième mandat et est toujours incapable d’avoir une vision et une ambition pour notre commune. Il en vient maintenant à se justifier en invoquant la temporalité, comme s’il en était déjà à son crépuscule.

Mesurons bien les rapports de force à l’aune de cette période électorale ou nationalement le PS s’effondre, le F de Haine dépasse les 20%, la droite de Copé Sarkozy peine, les centristes sont aux aboies et les Verts avec l’ineffable Bové se ridiculisent.

La principale force locale (et nationale) est incontestablement aujourd’hui le vote blanc ou nul et l’abstention qui sur notre commune varie de 50 à 60%.

1510471_648832655176623_1331993315_nNous assumons notre radicalité de gauche lorsque celle-ci s’oppose aux politiques de casse mis en place par le PS et la droite. Le Front de Gauche ne peut pas se diluer dans une orientation qui manie ambiguïtés et dérives dans des alliances douteuses, faisant l’impasse sur la nécessaire rupture avec la social-démocratie réellement existante.

Face à ces enjeux, notre autonomie politique et électorale à gauche et le rassemblement le plus large autour de propositions en rupture avec les logiques libérales doivent être nos priorités. L’heure est au développement et au renouvellement de cette stratégie.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s