De Gauche, mon œil !!!

pspartoutAttendons de voir le 30 juin prochain, au conseil municipal, ce que diront nos élus de gauche socio libéraux sur la situation sociale, économique et politique. A vrai dire, n’attendons pas grand chose du côté notre maire Fougerat IV toujours aussi frileux lorsqu’il s’agit de prendre ses responsabilités. Cet ancien (très ancien syndicaliste) est depuis belle lurette passé du côté de l’ennemi, celui de l’argent, du mensonge et de la démagogie. Côté droite et verts, ils peinent encore à réaliser pour les uns qu’ils se sont fait absorber par l’extrême droite comme on l’a vu aux résultats de l’élection européenne, pour les autres qu’ils se sont perdus dans des compromissions qui ne sont que le reflet d’ambitions malsaines. Quand au PCF, la solidarité de gestion qu’on leur impose les rend muet comme la carpe et fuyant comme l’anguille.

Et pourtant, l’actualité exige de nos élus des engagements, des prises de positions. Sur la réforme territoriale, d’abord, qui sera présentée le 18 juin au conseil des ministres, concoctée par un Président aux ordres de Merkel et la commission européenne, annonçant la mort programmée des communes ou de ce qu’il en reste. Notre monarque, amateur du : moi je Président, en moins de temps qu’il en faut pour le dire, a rayé d’un coup de canif la presque totalité des régions. Non seulement il n’y aura pas de baisse de la fiscalité, mais elle augmentera d’une manière ou d’une autre.

Le gouvernement et son premier ministre Valls en tête, pur produit de l’élite au service de la finance y va de ses coups de serpe pour mettre la France sous la coupe du libéralisme et des banquiers.

1809207370_1Que dire de leur position sur la grève des cheminots, des intermittents du spectacle ou des chercheurs…de la souffrance sociale, des fins de mois difficiles… du pacte d’irresponsabilité, de la retraite à 66 ans, du blocage des salaires, du chômage endémique, de l »augmentation des impôts…. de la casse du service public…

Allez donc voir ce que dit ce journaliste du journal la Tribune un peu moins « con » ou un peu moins aveuglé par le vernis libéral coutumier de ces journalistes de salon. Dommage que l’auteur de l’article n’ait pas évoqué non plus les questions  de l’ entretien des voies, le renouvellement des infrastructures et du réseau ferré secondaire comme l’a si tragiquement illustré l’accident de Brétigny sur Orge, …  Mais on préfère les faire passer pour des nantis, des salauds de fonctionnaires sur-protégés, comme le discours dominant, le suggère si volontiers. On oublie peut-être, un peu trop, que lorsque l’on fait grève, on perd de l’argent On oublie aussi que dans le service public on fait de moins en moins grève parce que les fins de mois sont de plus en plus difficiles.  Et que répond ce premier ministre socialiste valls-solferino-e1480arrogant, largement méprisant? Il tape à bras raccourcis, sans mesure et à longueur de journée, sur les salariés, il tape sans mesure sur les syndicalistes qui défendent leurs emplois, le service public. Valls est l’ennemie des salariés et le copain de la finance.

Être un élu municipal, c’est d’abord se soucier de servir ses concitoyens mais cela ne peut se faire qu’en défendant également le service public dans sa globalité. Comme quoi, contrairement à ce que nous avait laisser croire la liste du Maire Fougerat IV, Couëron ne saurait, à elle seule, sauver les citoyens couëronnais des conséquences la politique ultra libérale du PS et du Gouvernement. Tout ce petit monde, sans le dire ou en évacuant le débat, valide d’une manière ou d’une autre les reculs sociaux. Les électeurs l’ont très bien compris puisqu’ils se sont abstenus en masse aux deux dernièrs scrutins. Ils ont lourdement sanctionné la presque totalité des partis politiques, le Front De Gauche y compris.

31644.HRmanu-3-front-de-gauche-304Quand au débat actuel au Front de Gauche, l’on sent bien que les fractures d’hier sont celles d’aujourd’hui. Malgré les dangers, chacun campe sur ses positions. Le frétillant élu PCF de Paris Ian Brossart laisse entendre qu’ils seraient eux autres (entendre au PCF) les bons et Mélenchon le méchant. Ne faisant pas dans la demi mesure il dit « je veux un Front De Gauche de la main tendue, pas un Front de Gauche Bunkérisé ». (voir journal l’humanité du 17 juin) En quelque sorte, le PCF a trouvé dans ce personnage boboétisé un nouveau Robert Hue. Ce n’est pas que la main  tendue qu’il nous propose, mais aussi l’autre joue puisqu’ apparemment une claque ne lui aura  pas suffit.

Il n’est sans doute pas inutile de  rappeler à tous ses donneurs de leçon que : « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître, et dans ce clair-obscur surgissent les monstres » Gramsci

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s