Pas de répit pour l’austérité, le chômage ni pour les conflits !


safe_image.phpmagazinzDans le dernier bulletin municipal, notre maire Fougerat IV se faisait l’écho du centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès, exécuté, nous expliquait-il, par un militant, pudiquement nommé par notre pseudo historien d’un jour, de « nationaliste » alors qu’il s’agissait bien d’un activiste d’extrême droite. Une rhétorique d’évitement que l’on retrouve d’ailleurs assez fréquemment ces dernières années chez nos socialos compatibles, fervents guerriers et défenseurs des plus mauvaises causes ( celle de l’argent) dans de nombreux pays du monde, en Europe, comme en Orient ou en Afrique…

Une récupération politicienne éphémère de Jean Jaurès, lorsque l’on connaît avec quels mépris le PS et ses colistiers tiennent pour quantité 1013262_748002615210807_1182254463_nnégligeable leurs propres engagements de paix (voir par exemple leur attitude de lâcheté avec les Palestiniens martyrisés par Israël), de solidarité ou de progrès social dans cette europe où ne compte que le profit des multinationales et de sa dépendance nationale du MEDEF.

reagirAlors que tout ces partis estampillés localement « rassemblement de gauche » mènent une politique d’austérité , pas très différente de celle leurs amis du gouvernement, ils essaient de nous faire croire que tout irait bien localement. Si tenté qu’ils en aient la volonté, ils n’ont ni le choix de leur politique ni les coudés franches. Ils n’ont pas d’autres alternatives parce qu’ils sont tous liés, de près ou de loin, par leurs engagements auprès de la commission européenne. Il est tout aussi illusoire de croire qu’il est possible d’adoucir la politique austéritaire locale que de croire à la rédemption du gouvernement Valls/Hollande de modifier ses orientations politiques économiques de droite, appelées pour l’occasion « politique de l’offre ou politique pour les patrons, ce qui est la même chose ». Demandons-nous pourquoi lorsqu’il était député intérimaire et maire à temps partiel, il  n’a jamais levé le petit doigt pour s’opposer à la politique anti sociale du gouvernement Ayrault, bien au contraire, il a toujours voté avec zèle et sans broncher toutes les lois défavorables aux salariés et retraités ( retraite à 67 ans, augmentation de la TVA ou  blocage des pensions…).

Le pacte de compétitivité, tant vanté par nos socialos libéraux locaux lors du dernier conseil municipal, devait être le remède miracle d’une croissance retrouvée. Patatras ! Il n’en est rien. Il s’agit encore d’une vaste fumisterie du PS. En fait, il s’agit simplement de donner, soit en cash ou en exonérations de cotisations (et non de charges), aux patrons de 35 à 50 milliards qui seront volés dans les poches des salariés, des contribuables et des retraités…

Pourtant « des études économiques de plus en plus nombreuses attestent que les 35 milliards d’euros offerts par Hollande aux entreprises généreront d’abord des effets d’aubaine, et très peu d’effets sur l’emploi. Plus grave, l’envolée continue du chômage se double d’une précarité galopante. Désormais, à peine plus de 8 % des embauches se font en CDI. »

Qu’à donc fait notre ex-député et un peu maire durant ces deux deux années  à l’assemblée nationale? En matière de réduction du chômage, rien, sinon cela se saurait. Ne nous apprend-on pas que le taux de chômage sur Nantes ( dont Couëron) est passé en deux années de 36 370 à 44 500 chômeurs, soit une augmentation de 22,35 %. Pour Couëron, la municipalité ne communique pas sur la question et pour cause. Le bilan n’est pas très glorieux.

Capture du 2014-07-28 15:11:21Chez ces gens là, comme le démontre les premières remontées de l’enquête (même très édulcorée) sur le train de vie de nos députés, l’emploi de leur fratrie (femmes, parents, fils, filles…) est une pratique assez répandue. Pour s’en faire une idée et voir un peu ce qu’il en est de la déclaration de notre député de la circonscription (déclaration pas très explicite), faites donc un petit tour sur le site de la « Haute autorité pour la transparence de la vie publique » : http://www.hatvp.fr/consulter-les-declarations-rechercher.html. On s’aperçoit qu’il reste encore beaucoup de zones d’ombre. Il reste encore beaucoup à faire sur transparence et sur la connaissance du train de vie des élus locaux, Maires, Conseillers Généraux, Communautés Urbaines. Le cumul de mandats permet toutes les dérives, encourage toutes les pratiques de copinages, les turpitudes, les connivences avec les patrons locaux et les retours d’ascenseurs…c’est bien connu. On en a un très bon exemple à Couëron.

Tout comme l’europe, le PS tel qu’il est, n’est pas réformable, pas plus que cette gauche toujours disponible aux compromis qui flaire souvent la compromission, s’arrangeant sans scrupule avec le système pour se répartir les rôles et les postes, utiliser le clientélisme, ne rien changer et briser l’espoir qu’avait fait maître le Front De Gauche.. On l’a bien vu lors des dernières élections municipales, on va le voir aux prochaines élections sénatoriales et cantonales ou régionales. Croire ou laisser croire qu’il est possible de rassembler cette gauche là, c’est pour le moins une faute sinon une supercherie condamnable.

L’expérience des trois derniers conseils municipaux de Couëron démontre bien que le Le PS et son maire Fougerat IV  sont incapables de supporter la moindre contradiction en conseil municipal. L’opposition est systématiquement remisée, empêchée d’intervenir par de multiples procédures dont un règlement intérieur qui bâillonne l’expression des élus comme il interdit tout débat démocratique.

Jean Jaurès est mort, alors…

jaures

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s