Palestine : des socialistes de gouvernement moins bon que bon, donc mauvais

 

palestine036_1Pendant que la majorité du petit (et grand) personnel politique local  traîne sur les plages à faire la bronzette ou mieux, caboter sur des bateaux qui dépensent, parfois chacun, autant de carburant que les voitures américaines des années 50, le monde subit la guerre Nord Américaine: Palestine, Irak, Libye, Syrie, Ukraine… avec son cortège de milliers de morts, de destructions ou de déplacements sans fin…

Alors qu’Hollande fait le tour des cimetières et des cérémonies en ergotant hypocritement sur la paix revenue en « occident », grâce à l’Europe clame t-il, il arme à tout va, tous les va en guerre dont les islamistes en Syrie, lorsqu’il n’envoie pas ses régiments pour remettre de l’ordre (du désordre) comme il le fait en Afrique. Il n’y va pas pour défendre le droit, la veuve ou l’orphelin, encore moins pour y défendre la liberté ou la démocratie, il y va pour défendre les intérêts financiers des puissants, ceux du MEDEF, du4*40 et ses amis de la finance. Il y va aussi parce qu’il est devenu l’homme à tout faire des États-Unis d’Amérique sacrifiant ainsi notre indépendance nationale si chère au Général De Gaulle.

De l’alignement préalable sur la droite extrême israélienne à l’interdiction de manifestations de solidarité avec le peuple palestinien, sans compter l’assimilation de cette solidarité à de l’antisémitisme maquillé en antisionisme, Hollande/Valls se sont engagés dans une impasse. Encore une ! Sans doute n’ont-ils pas voulu tirer les leçons de l’histoire récente ou les socialistes d’alors votèrent des deux mains à l’assemblée nationale l’entrée en guerre de 1914, derrière le cercueil de Jean Jaurès à peine mis en terre. En pire ou tout au moins dans la même veine, est-il utile, là aussi, de rappeler ce que fût la position des socialistes durant la guerre d’Algérie et parce que la SFIO, l’ancêtre du Parti socialiste d’aujourd’hui, « en avait perdu son âme dans la guerre d’Algérie » comme a pu l’écrire Hollande. Mais cela devait être dans une autre vie, bien avant le : moi, Président je…je…je… » Comme l’on dit souvent, ceux d’aujourd’hui ne sont pas responsables des fautes de ceux d’hier, sauf qu’en la circonstance le chemin pris aujourd’hui par la PS est le même que celui pris hier, la couardise en plus.

netanyahu-gaza-missilesEspérons que les élus locaux auront le courage de faire voter par le conseil municipal d’octobre une motion qui condamne fermement le gouvernement Israélien pour ses crimes commis à l’égard du peuple Palestinien et condamne par là même ceux qui les soutiennent, en premier lieu les États Unis, l’actuel gouvernement Français et dans sa presque totalité l’Union Européenne. Bien évidemment, notre aréopage Hollande/Valls est solidairement responsable de ce désastre, non parce qu’il appuierait sur les boutons de la mort, mais bien parce qu’il fait tout pour ne pas obliger l’état d’Israël à respecter le droit, parce qu’il soutient mordicus un gouvernement de droite et d’extrême droite Israélien dans sa folie guerrière. Le droit de se défendre, bien sûr, mais là n’est pas la question puisqu’en face de l’une des armées les plus puissantes du monde il n’y a que des lance-pierres ou presque. Ce n’est plus une guerre mais bien un massacre d’une population désarmée.

netanyahu-terrorists-gazaLe gouvernement français est doublement fautif puisqu’en violation de résolutions des Nations unies, Israël maintient depuis 1967 une situation d’occupation dont le Golan Syrien, de domination et de colonisation de territoires conquis lors de la guerre des Six Jours, et jamais rendus à la souveraineté pleine et entière d’un État palestinien en devenir. C’est cette situation d’injustice prolongée qui provoque en retour des refus, de justes résistances et révoltes, et ceci d’autant plus que le pouvoir palestinien, issu du Fatah souvent malheureusement corrompu en Cisjordanie, n’a pas réussi à faire plier l’intransigeance israélienne, laquelle, du coup, légitime les actions de résistances du Hamas, depuis qu’il s’était imposé démocratiquement à Gaza.

Et dans cette tragédie, qui si elle ne trouve pas de rapides solutions avec la création d’un état Palestinien au côté d’un Israélien, dégénérera à nouveau dans quelques jours, quelques mois ou quelques années. Le paradoxe de vilenie serait de faire croire qu’il faudrait désarmer l’un au regard de l’autre, c’est à dire la résistance Palestinienne toute confondue et de continuer à surarmer l’Israël. Un comble d’hypocrisie. Rien n’est réglé sauf pour les milliers de morts Palestiniens.

1013262_748002615210807_1182254463_nEn l’état actuel la seule solution est d’obliger Israël a appliquer toutes les décisions internationales dont celles de l’ONU, quitte à les obliger par la contrainte.

Tout aussi évident, ce jeu dangereux du PS de gouvernement, qui fait la part belle aux amalgames de tout genre, conduit le Front National à reconnaître qu’à la haine du Juif se serait substitué, pour son plus grand profit, la haine du Musulman, sinon celle du Maghrébin.

A ce petit jeu malsain, pas certain que le PS et ses amis en sorte gagnant en 2017 puisqu’ils ne pensent déjà qu’à cela.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s