Frondeurs, NON Fraudeurs

bxqhp86ciaaf7x0Frondeurs ou pas, les socialistes ont toujours su manœuvrer. C’est d’ailleurs une des seules choses qu’ils savent bien faire avec le mensonge, bien évidemment. Entre le choix de leur conviction (s’ils en ont) ou du plat de lentilles, ils choisissent presque toujours là ou ils mangeront le mieux et de préférence à très cher. Et comme  toujours, c’est le contribuable qui paiera l’addition sans qu’ils en aient  aucun remords.

Avec le vote de confiance au gouvernement Hollande/Valls, les frondeurs du PS comme les Verts viennent de nous démontrer de quel côté du manche ils se plaçaient. Tout le reste est pur cinéma destiné à amuser le citoyen : le spectacle des journées parlementaires de la Rochelle ou la pitoyable mise en scène de la direction du PCF à la fête de l’humanité, ce week-end. Ces non-évènements ne sont qu’un bien pâle remix d’un mauvais film de série B que l’on aurait vu déjà, au moins, mille fois.

L’électeur comme le citoyen n’est certainement pas dupe de cette énième opération d’enfumage.

En s’abstenant ou en votant la confiance, frondeurs, fraudeurs et magouilleurs du PS et des Verts ont sciemment octroyé le permis d’aller encore un peu plus loin dans la case appauvrissement généralisé des salariés et retraités. C’est une sorte de droit de tuer donné au MEDEF : tuer l’emploi, tuer les salaires, tuer la sécurité sociale ou ce qu’il en reste, tuer les congés légaux, tuer le système de santé ou ce qu’il en reste, tuer tuer… D’ailleurs, Gattaz, ne s’y trompe pas. Il en redemande. Fini les 35 heures, ce qui entre nous avait déjà été bien entamé par la droite et le PS actuel. Fini le salaire minimum, finies les indemnités de chômage, fini le CDI, le patronat exige un contrat de chantier et oups dehors, fini le repos du samedi et bonjour le travail généralisé le dimanche, finis les congés légaux de mai. Nous travaillerons le jour de Noël et/ou le 1er mai…

Ce n’est gauche_droiteplus de la science-fiction. Il faut réformer, c’est de gauche, il faut s’adapter, c’est de gauche, il faut faire une politique de l’offre, c’est de gauche et le PS ‘Hollande/Valls dit maintenant tout le contraire de ce qu’ils disaient lors des présidentielles. Nous ne sommes pas dupes non plus des derniers effets d’annonce de Valls sur la suppression de la première tranche d’imposition ou du « coup de pouce » aux petites, très petites retraites.

Restera à la droite extrême de Sarkozy ou la droite très extrême de Fhaine qu’à rendre le salarié durablement corvéable et de préférence sous-payé comme en Pologne, en Ukraine, aux Pays Baltes ou encore en Grèce. Nous avons L’Europe, non pas de la paix, mais de la guerre contre les peuples. Après tout, pourquoi la finance et les patrons s’en priveraient, puisque plus grand monde, chez les salariés, n’a à redire, excepté quelques syndicats courageux dont la CGT. Quant aux salariés dont 93% ne sont pas syndiqués, ils sont malheureusement souvent en déshérence sociale et politique et votent parfois FHaine. Ils subissent, courbent l’échine face à l’adversité, sont souvent résignés face à des employeurs qui n’en demandaient pas tant.

En résumé,un monde à l’envers avec un Front De Gauche très divisée, un PS ( pas de gauche) à l’agonie, des Verts comme les radis, plus blanc et rose que vert, une droite revancharde, une extrême droite qui rêve.

La seule manière de dire que l’on était contre la politique du gouvernement, c’était de ne pas voter la confiance. Tout le reste, c’est du pipeau.

Frondeurs/Fraudeurs, comptez sur nous pour appeler à s’abstenir quand il n’y aura pas de candidat de la gauche radicale au second tour… Et nous ne pensons pas être des cas isolés !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s