Les uns sont le problème, les autres la solution!

breveon4463-75162Y aura-t-il un avant et un après-tuerie de Charlie Hebdo et de celle du magasin de la Porte de Vincennes, pas si certain, bien au contraire. L’on peut même imaginer que la pression sera grande d’accroître les dispositifs légaux de lutte contre le terrorisme, déjà passablement prégnants. L’appareil sécuritaire de contrôle législatif et réglementaire des citoyens sera certainement encore renforcé. La droite le réclame, l’extrême droite le crie, le PS suivra le mouvement comme à son habitude, ne laissant guère plus d’espace aux libertés individuelles. Déjà très encadré, le dispositif répressif sera complété d’un certain nombre d’autres instruments comme aux Etats-Unis d’Amérique encadrant/restreignant un peu plus les libertés collectives. L’arsenal à la disposition des représentants de l’ordre et de la justice, qui était déjà très largement dissuasif, permet déjà en temps réel, d’écouter, de lire, de connaître tout sur presque tous les citoyens, sans exception, au détriment des libertés individuelles.

La tuerie de Charlie Hebdo donne l’occasion au pouvoir d’avancer ses pions sur le terrain du tout répressif. On  dé-régularise les droits des salariés comme on  dé-régularise les libertés individuelles et collectives. C’est dans l’air du temps. L’on voit bien ce que donne la montée des antagonismes religieux, de l’islamophobie et du racisme. Le but n’est-il pas de cliver à l’infini les citoyens, les uns contre les autres. Plus rien ne semble retenir dorénavant le flot de l’incompréhension, même à gauche.

La liberté n’est pas un vain mot. Beaucoup sont morts pour elle. On peut la pleurer, mais on peut aussi bien désespérer d’elle, car nous la laissons parfois nous échapper. C’est le cas aujourd’hui sans que l’on s’en rende toujours bien compte.

Lguerre-charb-2a lutte contre les terrorismes est à géométrie variable. J’entends bien ce dimanche après midi 11 janvier à la télé publique nos pseudos journalistes grassement rémunérés pérorer sans retenue. Ils donnent envie de gerber avec leur insuffisance. Duhamel, le fossilisé tenant toujours un discours, hors du temps, sans queue ni tête. Giesbert, célèbre pour sa connivence ridicule avec le pouvoir, criant sa dévotion à son maître du moment, Hollande.

La présence dans le carré de personnalités d’un Nétanahu, bourreau du peuple Palestinien ou d’un BHL plus habile dans la vente de kalachnikov que  dans celle du stylo à bille, ne peut que nous effarer. Comme l’est le protecteur des groupes terroristes prospérant en Syrie et en Irak, Davutoglu l’ami Turc du président Français. Que dire de la présence du président Ukrainien dont on connaît les liens filiaux avec les groupes fascistes de son pays. Arrêtons de financer les « bons » djihadistes (et d’alimenter leur idéologie d’origine, le wahhabisme). Honte à tous les colporteurs de haine et de guerre. Le peuple réuni dans toutes ses différences comme à Paris n’était certainement pas là pour ces élites corrompues. Le peuple cherchait la fraternité républicaine, les autres ne cherchaient qu’à redorer leur blason. Hollande leur en a donné l’occasion.

dessin charlie.pgOn peut s’interroger sur les lendemains qui risquent d’être bien plus amers qu’ils ne le pensent. L’on voit bien déjà toutes les récupérations à droite comme au PS. Elles ont déjà commencé. Elles vont s’amplifier. Mais une fois les larmes séchées, les émotions remisées, rien n’est réglé. La mobilisation populaire ne doit pas s’arrêter en si bon chemin sinon tout cela n’aura été qu’un vain moment éphémère. Tout recommencera comme avant.

pour-votre-securite-cf480Ah ! Cette immense messe en plein air dans une inédite communion nationale : il n’y a pas de partis, pas de religions, pas de riches, pas de pauvres, pas d’ouvriers, pas de banquiers, pas de pacifistes, pas de va-t-en-guerre, pas de chômeurs, pas de milliardaires, pas de journaux bourrés de thunes et de journaux de gauche qui crèvent ou qui se vendent au CAC40, seulement des Français.

La farandole fraternelle des pompiers et des pyromanes, main dans la main, dans la forêt humaine !!!

Le bal des morts risque de continuer ici et ailleurs. Ce n’est pas de guerre dont on a besoin, mais de politique. En avant pour la démocratie et la VIeme république

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s