Des comptables eunuques et Budget 2015


arton27982-c6afbLe budget 2015 a été voté par la majorité municipale PS, PCF et Vert fin Janvier.

Quoique l’on en dise, ce budget est bien un budget d’austérité. Collant sans doute à une sorte de mimétisme maladif du gouvernement Valls/Hollande, qui a vite fait de penser que la finance était devenue son ami, le budget de la commune de Couëron s’inscrit dans une logique de l‘offre en sacrifiant la demande, c’est à dire la réponse aux besoins sociaux. Cette stratégie est intenable dans le temps. Le passage par la case impôts est déjà inscrit dans les tablettes pour 2016… Nos pleureuses professionnelles ont sorti les mouchoirs pour mieux nous faire croire  qu’ils étaient les victimes (et non les décideurs) de la diminution des dotations de l’état. Et pour ceux (nos comptables eunuques) qui seraient sincèrement contre cette politique d’austérité du PS qu’ils sortent du rang.

Contrairement aux annonces tonitruantes de la municipalité, le niveau d’investissement sur notre commune est très bas, 198€ alors que le moyenne des communes de 20 000 habitants est de 323€. Chiffres officiels de la comptabilité publique (site collectivités-locales.gouv.fr)

                         INVESTISSEMENT PAR HABITANT                              

                                Couëron      Communes 20 000 habitants
2011                        159                       387

2012                         311€                        351

2013                         198                       323€

Couëron est bien en sous-investissement chronique, ce qui se confirme, par ailleurs, au niveau de l’endettement depuis 2009.

Il ne faut pas être grand clerc pour qui se promène dans la commune pour s’apercevoir qu’il y a quelque chose qui cloche, ne serait-ce lorsque l’on arrive place de l’hôtel de ville, que l’on constate l’état de la voirie communale ou des bâtiments communaux, pour peu que l’on s’y intéresse.

images1revbPour se sortir de cette nasse, la majorité municipale tente de se séparer à bon compte de nos joyaux de famille. Le vélodrome qui nous a coûté si cher lors de sa rénovation, avec les déboires que nous connaissons tous (défauts et immobilisations plusieurs années), est transféré à Nantes Métropole sans que l’on sache vraiment quel est le projet ou avec quels moyens financiers. Les associations locales, très attachées culturellement à leur installation fétiche en sont, une fois de plus, pour leur frais.

Sans que l’on sache, là non plus les conditions de ces transferts, la gestion de la médiathèque et la piscine est donnée également à Nantes Métropole. Le transfert aux associations sportives de la fermeture le week-end (et de l’entretien) des installations sportives est en route. Les associations seront priées de travailler le dimanche et bientôt certainement 7/7 comme Macron et le PS veulent le faire pour les salariés du Commerce.

Il y a ceux qui en demandaient encore plus, la droite locale qui se propose même de supprimer une quote-part des subventions aux associations. Le PS ne le dit pas, mais à sa manière de gérer l’austérité budgétaire en bon élève de l’orthodoxie libérale, ce qui revient au final au même. Avec un Valls ou un Macron, le PS ne se cache même plus qu’il est libéral, et qu’il n’a plus rien de social.

Les 2 élus d’opposition de gauche membres du Front De Gauche ont voté contre ce budget austéritaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s