Macron et élections départementales de Mars

par JC Rodriguez


les-elections-departementales-2015_largeDans cinq petites semaines auront lieu les élections départementales. Il n’est pas facile de s’y retrouver au Front De Gauche dans cet imbroglio d’alliances plus ou moins contradictoires du premier tour. Fort heureusement, le 44 n’est pas la France.

Pendant ce temps-là, la loi Macron/Hollande/Valls sera votée à l’aide du bazooka du 49-3*. Bien qu’ils ne le veuillent pas toujours, Les salariés du commerce, mais pas qu’eux, iront travailler le dimanche. Malheureusement, ils tolèrent assez facilement l’ouverture des commerces ce jour-là , dès qu ‘ils sont de l’autre côté de la barrière comme consommateurs. Résultat, le droit social, le contrat de travail et la défense par les prud’hommes des litiges avec l’employeur sont passés par pertes et profits. C’est le progrès à l’envers. C’est le règne du capitalisme sauvage, de la concurrence libre et non faussée comme en rêve depuis longtemps le couple MEDEF/Commission Européenne.

493jpeg-07390739-66939-8cffeLa loi Macron, c’est comme si l’on votait les pleins pouvoir à Pétain en 1940. Honte au PS ! Le spectacle donné à l’Assemblée nationale par Valls le discrédite pour longtemps. On ne gouverne pas contre la représentation nationale (même si elle est en déliquescence) ni contre le peuple.

Faut-il rappeler la position officielle du PS lorsqu’il était dans l’opposition :« Travail le dimanche : un effet nul sur la croissance, une fausse liberté pour les salariés, une décision destructrice d’emplois, un modèle de société inacceptable. »

Sur notre canton de Saint Herblain1 (Bourg de St Herblain, Couëron et Indre) soit un peu plus de 50 000 électeurs inscrits, le FDG se présente plus que  jamais désuni. Le PCF local, ayant troqué son alliance des municipales avec le PS de gouvernement pour jouer cette fois-ci en solo, en refusant toutes candidatures communes de rassemblement avec le Front De Gauche. Le PCF local s’aventure de plus en plus le terrain d’un réformisme municipal. Il dit une chose et en fait une autre, préférant au final, toujours jouer les porteurs d’eau du PS, en lui apportant « ses » voix au second tour.

IMAG0507Ce qui reste du Front De Gauche dont le Parti de gauche et Ensemble partira sur Couëron avec les Verts et un certain nombre d’autres forces de gauche dont le candidat issu de Nouvelle Donne. Très difficile exercice d’autant que les programmes et les pratiques sont parfois très éloignés. Le Parti de gauche n’est pas représenté parmi les candidats en présence.

En attendant de voir, disons tout de go que cet attelage ne convainc pas les Couëronnades; **

Exercice difficile pour des Verts tiraillés (comme le PCF local) entre une alliance bien à gauche, anti austéritaire et une alliance avec le PS, en ayant comme arrières-pensées de gérer la crise en bon petit soldat et l’obsession de « placer » au gouvernement quelques uns de ses leaders dont l’impatient député d’Orvault.

Avec un système électoral majoritaire à deux tours qui a pour seule vocation d’éliminer les candidats, au national le PS estime que la droite de Sarkozy a peu de chance de passer le premier tour. Ce qui le laisserait seul face au FHaine, lui laissant ainsi la possibilité de conserver le pouvoir local et d’espérer pour les présidentielles de 2017. Ce pari est risqué. Cela pourrait lui être fatal, car il n’est pas sûr que les électeurs de droite (et beaucoup à gauche) lui servent de marche pied et il n’est pas certain qu’en voulant à tout prix éliminer son adversaire de droite que ce ne soit pas lui qu’il le soit.

je-partage-6e-Republique1Les institutions de la Vième république sont à bout de souffle. Des élections qui mobilisent de moins en moins, des élus qui ne pensent souvent qu’à sauver leur siège et les indemnités qui vont avec. Passons vite à la VI ième république, au vote à la proportionnelle, au référendum local, au mandat unique, à la destitution des élus…. Chacun à sa manière, l’Espagne et la Grèce nous en donnent de bons exemples.

*PS : faut-il rappeler ce que disait Hollande en juillet 2007 juillet : « Tout ce qui concourra à l’affermissement des pouvoirs du Parlement aura notre agrément. Suppression de l’article 49-3, du vote bloqué, de la procédure d’urgence, possibilité pour les assemblées de fixer pour partie leur ordre du jour, mandat unique… »

 ** Avancée positive sur Saint Herblain1. Un accord a été parachevé. Dont acte.

Départementales1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s