Qui sème le vent récolte…. notre colère

ob_4d55e6_004On pouvait s’y attendre, nous avions été prévenus, on nous l’avait chanté sous tous les toits, les élections départementales ont un seul vainqueur, l’abstention et le vote blanc ou nul. Tout le reste paraît accessoire. Malgré l’enfumage sur les résultats faussement présentés en début de soirée par le ministère de l’intérieur, le PS et les instituts de sondage, quels que soient celles ou ceux qui seront les élus au soir du 29 mars, on peut déjà dire qu’ils ne pourront en aucun cas se prévaloir de la représentation nationale. Bien au contraire, ils seront considérés comme des élus en sursis, n’ayant aucune autorité démocratique pour prendre des décisions au nom des citoyens qui les auront déjugés dans une espèce de crie de colère . Qu’ils partent tous ! C’est une sorte de coup de balai qu’avait anticipé il y a plusieurs mois de cela JL Mélenchon. La montée du Fhaine et l’abstention n’ont qu’une seule cause, la politique d’austérité menée avec zèle, autant par le PS que la droite de Sarkozy. Il n’y a pas eu ou presque pas de campagne électorale. La presse, la radio et la télévision se sont tous, unanimement, fait le porte voix du discours du Fhaine. Dans ces conditions, on ne pouvait s’attendre qu’à de tels résultats.

capture20Le Front De gauche, bien souvent en peine dans cette élection, résiste tant bien que mal là ou il a su faire preuve d’une réelle intention de rassemblement. Le résultat est bien en deçà des exigences de la situation. Le PCF paie sa stratégie d’alliances à la carte. Jusqu’où ira t-il ? La radicalité ne s’arrête pas à la porte des institutions. Il n’a pas compris que ses tergiversations douteuses et ses accords purement électoralistes avec le PS étaient voués à l’échec. Les Verts paient aussi leur soumission au PS. L’image donnée par un Placé ou un de Rugy courant derrière un poste ministériel leur a été fatale. Ces forces de gauche, souvent équivoque dans l’image qu’ils donnent, sauvent les meubles là ou ils s’étaient rassemblés avec les autres composantes du Front De Gauche.

index1Le second tour pourrait s’annoncer périlleux pour les partis dits de gouvernement même si le système électoral majoritaire à deux tours ne favorise pas l’émergence de forces nouvelles ni le pluralisme, bien au contraire. Hollande et Sarkozy, c’est du bonnet blanc et blanc bonnet. Le système électoral de la 5ème république se conforte dans une logique qui exclue 60 à 70 % de la population dans les instances représentatives. Ce système gagnant- gagnant pour le PS et la droite de Sarkozy assure à l’un et l’autre camp une sorte d’alternance confortable de coquins et de requins.  (remarquons que ces deux partis sont pour la suppression des départements). Pourtant, la colère et rancœur sont si grandes qu’il n’est pas exclu qu’une déferlante ne les emmène tous les deux au fond de l’abîme. Si ce n’est pas aujourd’hui, ça sera demain ou après demain. Alors que le Front De Gauche a toujours autant de difficulté à convaincre, le discours démagogique du Fhaine, basé principalement sur le rejet de l’autre, continue de faire des ravages. Faut-il que la société soit en perte de ses valeurs, déboussolée, à bout de souffle. Faut-il que la confusion brouille à ce point tous les repères. Faut-il que les élus soient en perte d’autorité et discrédités à ce point pour en arriver là. Il nous faudra plus qu’un électrochoc pour renverser la vapeur.

3246663786_1_3_T8EG007N

Le résultat sur notre canton Saint Herblain1 n’est pas très différent de ce que nous voyons presque partout ailleurs. Le second tour opposera le PS à la droite de Sarkozy dont ils partagent ensemble presque la totalité du même programme (loi Macron, retraite, privatisation, droits sociaux.. et la droite partageant, en plus , avec le Fhaine quasiment les mêmes valeurs. Ce scénario est inespéré pour les socialistes qui n’en demandaient pas tant. Ils nous chantent toujours la même ritournelle « baise couillon » : nous ou le chaos. C’est un piège redoutable pour le Front De gauche.

A Couëron, l’abstention est de 52,7% et le vote blanc et nul 6,70%, soit un total de 60%. Avec un score de 47,70% le PS a sans doute bénéficié des circonstances émotionnelles du moment mais est loin du score des élections de 2011, 60,30%. le PCF à 6,30% au lieu de 8,13% reste bien isolé. La liste Citoyenne, Verts, Parti de Gauche/ Front De Gauche obtient 10 % au lieu de 17,47%. C’est un échec certain. En cause la mouvance écologique socialo compatible, tiraillée entre son autonomie et son allégeance au PS comme ceux du PCF local. Ces SDF de la politique (Sans Différence Fondamentale avec le PS) devront bien se résoudre, une fois pour toute, à mettre leurs discours et leurs actes en cohérence. La droite locale reste la droite, Elle se fait siphonner ses voix par l’extrême droite qui avec ses 20% arrive  second sur la commune. On peut dire merci au PS. Avec la droite, ils sont les seuls responsables de la montée du Fhaine. 

Alors, ce second tour ? Et de répondre : vote à la proportionnelle et passage à la 6ème République.

Pour le reste, comme celles et ceux qui regardent les pigeons socialistes du haut de leur tour d’ivoire, plus question de se faire « chier » dessus.

Pour nous à Couëronnades, ce sera donc un vote Blanc assumé. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s