Le NON Grecs : une bouffée d’oxygène !

L’actualité locale est entrée en sommeil pour quelques semaines. Période estivale oblige.

Pourtant, la politique n’est jamais très loin. La crise sociale non plus, le chômage encore moins. La galère des petits boulots d’été ou des stages bidons dans les terrains de camping et autres commerces sont légions. La crise du système continue à engendrer la baisse de nos revenus, ce qui conduit beaucoup d’entre nous à ne pas partir en vacances ou à les réduire, faute d’argent.

bilan_grec2014Après un NON-retentissant il y 10 ans au référendum sur le projet de traité constitutionnel européen, la Grèce vient de rappeler à sa manière aux vautours de Bruxelles (et de Paris) que les peuples ne sont pas tous résignés à se faire tondre. Mais tout reste à faire. Malgré les aboyeurs et autres chiens de garde de la bien-pensance, les insultes, la tyrannie, les mille coups pourris comme la fermeture des distributeurs bancaires, le non l’a emporté avec 61,31 %. C’est le 14 juillet avant l’heure. La bastille européenne de Bruxelles tremble sur ses fondations. C’est un coup porté à l’austérité. En France comme ailleurs, les peuples doivent enfoncer la porte qui s’est entre ouverte.

Mais rien n’est jamais acquis, les profiteurs, les créanciers rapaces, les requins de la finance, les Banksters affairistes, les crapules du 4/40, les vautours du MEDEF, les politiciens véreux, et tous les experts de tout poil, journalistes corrompus n’ont pas dit leurs derniers mots. Les jours qui viennent seront critiques pour la Grèce et pour la démocratie. Ils sont prêts à tout pour sauver leur magot.

magritte8Symptomatique de cette ligne dure, les déclarations du vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, ministre de l’Économie et président du parti social-démocrate (un copain de Hollande et des socialistes français). Selon lui, Alexis Tsipras a « coupé les derniers ponts » avec l’Europe, après « le refus des règles du jeu de la zone euro ». Les dernières déclarations de Merkel et Hollande ne changent rien à la donne sur le fond. Et tout ce petit monde lorgne pour s’accaparer le sol et le sous-sol grec : – Le pays est à la 1 ère place dans le monde pour la production de nickel, magnésite, hydromagnésite, perlite (1,6 millions de tonnes); 2ème dans le monde pour la production de bentonite (1,5 millions de tonnes), 1 ère en Europe pour la production de bauxite (2.174.000 tonnes), chromite, zinc, aluminium. -Au sud de la Crète, il y a un champ de pétrole avec des réserves pétrolières estimées à 175 milliards de tonnes, le troisième plus grand champ dans le monde. – Les réserves d’or en Thrace sont estimées à 38 milliards d’euros. La Macédoine et Thrace sont les 3 plus grands gisements d’or en Europe. – les réserves de pétrole et de gaz sont estimées Grèce (pour le moment) à un montant de 10 $ milliards de dollars (!), selon l’Institut géologique américain…arton28867-31404

La Grèce nous a amené la culture et l’érudition, l’Allemagne 3 guerres et la désolation. Rien n’a changé.

Hollande s’est encore couché devant à Merkel. Sans être devin, face à l’intransigeance des Allemands, des Banquiers, des Rentiers et du fait  d’un système capitaliste contre-nature (il n’y a que l’argent qui compte), il est dans la logique que la Grèce soit exclue de l’Euro.

Mais, malgré le NON aux demandes des créanciers/voleurs, tout  peut encore arriver !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s