La solidarité n’a pas de frontière

Unioneuropeennenoyee1-558x380Couëron est une terre d’accueil et une terre d’asile. S’entremêlent sur la commune depuis des générations des centaines de familles issues de diverses migrations qu’elles soient politiques ou économiques : polonais, italien, espagnol, populations du Maghreb, portugais, et bien d’autres, qui ont toutes à leur manière aidées à façonner notre présent.

Rien n’a été facile, ni pour les uns ni pour les autres, ni pour les gens d’ici ni pour les gens venus de là-bas.

Des milliers de réfugiés fuyant des zones de combat au moyen orient et des milliers d’autres migrants fuyants la tragédie de la pauvreté en Afrique sont inexorablement amenés à traverser comme ils le peuvent, et souvent dans les pires conditions, la méditerranée. A tort ou à raison, ils rêvent de trouver chez nous l’Eldorado.

Recueillir, accueillir et protéger bien sûr. Mais, il s’agit de bien plus que d’une question d’urgence ou de morale. L’Europe est une Europe de grande richesse pour une toute petite minorité comme pour les rentiers du 4/40 qui croulent sous les milliards. L’Europe est aussi et surtout celle d’un chômage endémique chez les jeunes et les moins jeunes, celle de la fermeture d’usines ou la casse de notre outil industriel.

20150901_droit_travail_rapport_montaigneOn ne réglera jamais la question de l’immigration, des réfugiés et des migrants si l’on ne s’attaque pas, ici dans notre pays en France et en Europe, aux politiques qui conduisent à ces catastrophes. On ne réglera jamais la question de l’immigration, des réfugies et des migrants si l’on ne s’attaque aux politiques d’austérité portées par les gouvernements du PS libéral ou de droite. Cette politique mène au désastre comme elle exacerbe les haines, les rancœurs, les incompréhensions, le racisme et la xénophobie entre les divers groupes sociaux. Le MEDEF de Gattaz ou le patronat allemand n’y voit de leur côté qu’un atout supplémentaire à la dérégulation et la baisse des salaires.

Il serait vain de faire croire réussir l’intégration si l’on ne s’attaque pas aussi à la souffrance sociale, au chômage, si l’on n’augmente pas les salaires, si l’ont ne répartit pas au mieux les richesses entre le capital et le travail, si la solidarité ne se traduit pas en actes ou en faits concrets et non pas en phrases creuses sans lendemain.

Il serait vain de croire réussir l’intégration si l’on ne tarit pas l’exode de centaines de milliers de gens victimes des guerres ou victimes de la politique postcoloniales, en attendant les futures victimes du réchauffement climatique. La responsabilité coupable des Européens et en particulier des gouvernements successifs de la France est immense autant avec Sarkozy que les va t’en guerre Hollande/Fabius.

partis_capitalistesSi les Syriens ou les Irakien et autres fuient leurs pays, c’est parce qu’il y a d’abord la guerre. La politique du chaos comme aime à le dire les néoconservateurs est essentiellement destinées à piller les richesses et ressources gaz et pétrole.

arton28700-e7616Ce sont les mêmes qui aujourd’hui s’émeuvent du calvaire vécu par les populations civiles qui l’alimentent encore aujourd’hui avec cynisme, par l’envoi d’armes, de combattants ou de financements en lien avec les USA, l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Ces guerres ne sont pas les nôtres, mais celles du capital contre les peuples. Rien ne se fera sans le retour à la paix. Rien ne se fera de bon si les richesses ne sont pas mieux reparties dans notre pays, en Europe et partout ailleurs.. Rien ne se fera si les pays riches du Nord n’abandonnent pas le pillage des ressources des pays du sud.

Le respect du droit des réfugiés et des migrants doit être garanti, ainsi que des moyens pérennes permettent que toutes les personnes qui fuient la guerre et la misère soient accueillies dignement dans notre commune.


Progrès social, solidarité et paix vont de paire. Sinon, le pire est à craindre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s