Colères

 

00-vitaly-podvitsky-je-suis-paris-2-2015Plus de 129 personnes, on n’en connaît pas encore le nombre exact, sont mortes lors d’une vague inouïe d’attentat vendredi soir. Nos sentiments sont partagés comme nombre d’entre nous, entre compassions pour les victimes et familles de victimes et colère contre nos gouvernants.

Nos politiques, de Hollande à Sarkozy, ont semé le vent et comme d’habitude, c’est le peuple qui récolte la tempête. C’est trop facile. Il y a bien des responsabilités à ce carnage, elles sont politiques, elles sont médiatiques. Les médias continueront à faire comme d’habitude,.. à en faire des tonnes dans l’émotion, dans le “Revivez minute par minute cette soirée d’horreur ». Lors de ses interventions télévisées, Hollande a tenté, une fois de plus, de nous faire avaler la sacro-sainte “soupe à l’union nationale” qui vise, ni plus ni moins, à blanchir tout le personnel politique et s’interdire de faire la part des ses responsabilités. On doit la vérité à nos morts. Les familles des victimes sont en droit de connaître qui a failli. Le Gouvernement et son président tentent une fois de plus de se draper dans le lin blanc de leur innocence et de leur éternelle inculpabilité.

Sans préjuger du résultat des enquêtes de terrains, tout en saluant l’ensemble des fonctionnaires de police, de sécurité et de santé pour leur dévouement et leur expertise du moment, le personnel politique d’état, président et gouvernement devront rendre des comptes au peuple comme l’on devra bien regarder ce qui a cloché dans notre système de renseignements que les officiels avaient sans doute un peu trop sublimé. Ils ne pourront pas, une fois de plus, s’en tirer à si bon compte. Ils ne pourront pas échapper à l’exigence populaire de transparence puisqu’ au bout du chemin, nous n’avons pas eu la sécurité promise. Au contraire, nous avons la guerre et « l’État fort ». Gauche du PS et droite de Sarkozy devraient rivaliser pour savoir qui, dans ce domaine, est le mieux placé pour assumer ses responsabilités. 

vos-guerres-nos-mortsCette stratégie à courte vue, est principalement inspirée par des réminiscences néocoloniales et par des arrières-pensées économiques liées à la manne du gaz et au pétrole. Il ne faut pas tourner autour du pot, les gouvernements Hollande/Fabius et Sarkozy/Juppé portent une très grande responsabilité morale, si ce n’est plus, dans les attentats du 13 novembre 2015. L’appel à « l’union sacrée », est le piège que nous tendent tous ceux qui veulent enterrer l’humain, la question sociale, et la solution politique des conflits dans le respect de la souveraineté des peuples. La limitation des libertés, une politique sécuritaire à outrance, la militarisation, l’état d’urgence que Hollande veut ou va rallonger de 12 jours à 3 mois, ne peuvent pas être les seules réponses ; ils ne peuvent constituer que des instruments transitoires, à double tranchant. La politique française étrangère atlantiste guerrière a contribué à l’expansion du terrorisme. Elle s’est réduite, d’une part, à un alignement sur les politiques de l’OTAN et d’autre part à liquider totalement les dernières valeurs qui nous restaient en matière d’indépendance nationale.

Nous ne pourrons pas nous soustraire d’ un véritable engagement contre l’islamisme salafiste sans reconnaître (quoique l’on peut penser des personnages) qu’une coopération avec la Russie et la Syrie est l’un des derniers moyens encore disponible pour anéantir l’extrémisme religieux salafiste.

Pour l’heure, nous pleurons avec les familles des victimes, nous avons tous mal à la France, pas forcément pour les mêmes raisons. Oui, très mal. Et il faudra pourtant s’en relever rapidement. Il nous faut combattre le mal, et aussi, et surtout éradiquer ses causes.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s