Changer la donne!

Alors que 381160_10150579918336282_403666586281_11282117_521481108_nd’aucuns s’imaginent espérer pouvoir encore revivifier le Front De Gauche avant la Présidentielle de 2017, les récentes élections partielles viennent, s’il en était besoin, de prouver que nous étions à la fin d’un cycle. Non pas que le rassemblement de la gauche ne soit pas nécessaire, mais les stratégies, les rancœurs, les divisions et les propositions des uns et des autres sont souvent aux antipodes. Le PS et le PCF sont européistes, Mélenchon et le Parti de gauche avec son plan B pourrait bientôt se prononcer pour la sortie de la zone euro, ce qui n’est pas encore la sortie de l’Europe. Les différences sont aussi notables en matière de politique internationale entre le PCF et le Parti de gauche sur l’intervention Russe en Syrie par exemple… Il suffit de lire l’humanité pour s’apercevoir qu’en matière de politique internationale, il est parfois assez difficile de faire la différence avec les journaux le monde ou libération.

Le système électoral étant ce qu’il est, majoritaire à deux tours, l’expression démocratique n’est plus qu’une douce plaisanterie puisque l’on arrive dans cette Ve République finissante à élire des candidats qui ne représentent, au mieux, qu’un petit 25 % des électeurs inscrits. Dans les trois partielles de la mi-mars, le taux d’abstention a été de 70 % à 80 %. S’il faut se garder de porter une analyse globale lorsqu’il s’agit d’une élection partielle, il nous faut savoir cependant apprécier, à sa juste valeur, les enseignements qu’elles peuvent néanmoins donner. Si l’on regarde la situation, sans y mettre de lunettes roses ou déformantes, l’on constate la désagrégation continue de la social-démocratie finissante. Il devient de plus en plus clair que le PS apparaît aujourd’hui pour ce qu’il est, un parti libéral, c’est-à-dire conservateur pour ne pas dire néoconservateur pur et dur flirtant sur ce qui ressemble de plus en plus à du pétainisme qui ne dirait pas son nom.

Capture-d’écran-2015-12-11-à-12.27.02-600x337Les élections partielles donnent un avant-goût de ce qui pourrait bien se passer dans un peu plus d’une année à l’occasion de la présidentielle et des législatives qui suivront. Une abstention record, un PS qui s’effondre (enfin) et une gauche radicale quasiment inexistante exceptée Jean-Luc Mélenchon qui jean_luc_melenchon_2017_jlm2017pourrait tirer son épingle du jeu. Le PCF s’est résigné à jouer les porte-serviettes du PS, en espérant qu’il lui laissera quelques strapontins aux législatives. Ce scénario, même s’il est déjà écrit peut encore avoir des ratés. Pas certains que la base des adhérents et sympathisants proches et moins proches du PCF soient séduits par la tournure des événements. Il se pourrait qu’au final, le PCF et ses acolytes soient dans l’obligation de présenter un candidat face à un Macron ou Valls pour ne citer que ceux deux gugus là. Pour Hollande, c’est plié. Mais, on ne sait jamais. Ce qui placerait, par contrecoup, la droite en challenger triomphant et une extrême droite en embuscade. La politique actuelle du gouvernement Hollande/Valls/Macron amplifiera certainement le phénomène. Une recomposition est en cours, les élites, qu’elles soient du P »S » libéral ou de la droite libérale, sont toutes interchangeables. Ce sont les mêmes qui fréquentent les mêmes institutions de la république, se retrouvent tous dans les mêmes lieux et s’acoquinent dans les mêmes cénacles mondains.

images ayrault bisUne élection locale va se dérouler suite à la nomination d’ Ayrault comme ministre des affaires « étranges » de la France. On ne regrettera certainement pas le fou « furieux » de Fabuis qui s’est ridiculisé et a ridiculisé notre pays. A contrario, Ayrault apparaissait un peu moins en décalage avant qu’il ne remette la Légion d’honneur au très controversé prince (dictateur) héritier d’Arabie Séoudite . Cette élection législative partielle se déroulera les 17 et 24 avril. Ce sera l’occasion de sanctionner la politique du PS. Il ne devrait pas avoir de candidat du Front De Gauche. Le PCF partira avec un cacique de la politique qui devrait reporter ses voix vers le PS, si nécessaire. On se demande d’ailleurs pourquoi le PS et le PCF n’ont pas organisé des primaires entre eux puisqu’ils s’apprêtent à le faire pour la présidentielle et les législatives de 2017. Cette circonscription voyait le candidat PS Ayrault élu ; très souvent, dès le premier tour.

Un vote blanc ou l’abstention devrait s’imposer les 17 et 24 avril prochains. Attendons encore un peu la clôture du dépôt des candidatures.

stop-nddlUn référendum sur notre-dame des Landes est programmé en juin, en Loire-Atlantique. Face aux partisans des droites, du PS, et PCF… et à un projet mal ficelé, dont l’utilité reste à démontrer, exorbitant financièrement pour les contribuables que nous sommes et qui servira qu’à engraisser le Groupe Vinci , le vote contre ou l’abstention s’imposeront.

Restera à faire un second référendum sur le transfert du CHU sur l’Île de Nantes. Ce projet tout aussi inutile, sinon nuisible est encore plus pharaonique financièrement puisqu’il serait estimé à 1 milliard d’euros sans compter les accès. Exigeons un référendum !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s