VILLE MARCHANDISE ( le PLUM : Plan Local d’Urbanisme Métropolitain) Ier partie

LA CITE GRECQUE, FONDEMENT DE LA DEMOCRATIE : Au plus loin que l’on remonte, la ville a un rapport fondamental avec la société, au sens social images ville marchande 3du terme. La cité grecque est à l’origine de la démocratie, « pouvoir du peuple », car dans la cité ceux qui décident de la gestion de la ville sont les « citoyens associés », fondement de la démocratie. La ville définit de ce fait, un rapport social qui fait du citoyen, le décideur politique suprême. Si l’on y rajoute le fait, que notre Révolution en créant la République, a défini « l’intérêt général », et non l’intérêt privé, comme objectif de la République, on trouve bien dans la ville, la commune, les territoires en général, les fondements de la Démocratie, ceux du peuple souverain, des « citoyens associés ». Cette approche conceptuelle doit cependant être relativisée. La Ville en tant que telle n’est pas automatiquement un espace démocratique, la ville est à la fois objet, espace et support d’affrontements sociaux, car la ville est un rapport social.

LA METROPOLISATIONDES RAPPORTS SOCIAUX : En ces temps de mises en cause du service public et de l’État, la ville fait l’objet de toutes les convoitises marchandes. Déjà, les rassemblements de communes 86439405(communautés de communes), avaient permis de développer les « appels d’offres » au marché, réduisant d’autant les « services publics qui font, c’est-à-dire la régie ». Mais confronté depuis 2008, à la plus grave crise du capitalisme depuis 1929, le capitalisme a besoin de nouveaux marchés immédiatement, pour conforter les cours boursiers en augmentation rapide à contrario de l’économie réelle. D’où l’urgence de nouveau marchés, de taille suffisante pour nourrir les prédateurs, on crée alors le « marché métropolitain » de taille suffisante (de 600 000 consommateurs potentiels pour Nantes Métropole (et non Métropole Nantaise) pour permettre aux entreprises du marché, de se tailler la part du lion dans des territoires suffisamment vastes pour que la loi du marché exerce sa terreur, celle « de l’offre et de la demande fixant un prix ». La loi métropole est la réponse publique à cette exigence des marchés, et elle est le parallèle public des lois visant à développer la compétitivité (pacte de compétitivité et de responsabilité) du privé et la flexibilisation des droits du travail (A.N.I, Loi Macron, loi Al Komerie). La Métropole transfère toutes les compétences de la commune (hors Etat-Civil) aux métropoles, détruisant de fait les communes, lieu de décision des « citoyens associés » pour les transférer en un lieu anonyme aggloméré dénommé Métropole, dont la mission sera, sous contrainte d’économie (des milliards en moins de D.G.F) de transformer le service public, en « service au public », éloigné des besoins sociaux des populations habitantes et citoyennes. Mais ceci n’est encore qu’une étape, car l’objectif, c’est …. la ville marchandise.

ville marchande LA VILLE MARCHANDISE :  « Une ville privée ? Vue de France, l’idée peut sembler choquante, tant le développement de nos cités, y compris des villes nouvelles d’après-guerre, s’est toujours fait dans le cadre des municipalités – elles seules étant chargées de gérer les services publics tels que l’école, la voirie, les transports, l’aménagement du territoire ou la gestion des eaux -. Souvent incapables de financer des villes nouvelles ou de rénover les anciennes métropoles, les collectivités sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers des opérateurs privés chargés, non seulement de construire les bâtiments, mais aussi d’opérer la quasi-totalité des services dits « publics ». Observons qu’on passe de la ville à la Métropole, et que c’est dans cette « transmutation conceptuelle » que les moyens publics manquants (dette dite publique), la puissance publique fait appel au privé pour la construction (P.P.P) mais aussi la gestion, qui de fait, privatise les services.

(à suivre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s