2ème tour: sanctionner le PS de Gouvernement

breveon4756-D120AOn s’en doutait un peu, « Couëronnades » l’avait pressenti, les électeurs de la 3ème circonscription se sont très largement abstenus. l’ASBTENTION est  quasiment à 75 %, c’est un record HISTORIQUE. Le résultat est grandement à relativiser.

Sur Couëron, le PS de gouvernement perd 28 % (en 2016 35,04 et 63,17 % en 2012). C’est indéniablement un vote sanction. Mais, ce ne sera sans doute pas assez suffisant pour que le candidat du PS libéral morde la poussière au second tour. Le système clientélaire crée par le PS dans les communes, au département, à la région et avec ses partenaires demeure encore et malgré tout efficace comme on le voit. Les petits arrangements entre amis et autre retour d’ascenseur pour service rendu ont la vie dure. Cela dit, la très forte abstention montre qu’il y a à l’égard de l’ensemble des partis, dits de gouvernement, un très grand rejet.

4903960_7_0fe0_place-de-la-republique-12-avril-2016_4f2ff8950665a0aff9687cf41338d1cfLa droite de Sarkozy (17,96 % en 2016 et 12,26% en 2012) et le Front National ( 12,48 % en 2016 et 8,48 % en 2012 ) tirent les marrons du feu, mais sans plus. La gauche dite radicale obtient un score global de 5 %, en hausse aussi par rapport à 2012. Les Verts ont bénéficié très sensiblement de la mobilisation contre de l’aéroport de notre-dame des Landes.( 14,51 % en 2016 et 4,79 % en 2012). Ils n’ont pas été sanctionnés par leurs manigances peu glorieuses et leur entrée au gouvernement. Gênés aux entournures, ils ne donnent pas de consignes pour le second tour. C’est le moins qu’ils puissent faire.  Le PCF ( 7,70 % en 2016 et 5,71 % en 2012) atteint un score qu’il n’avait plus fait depuis longtemps sur Couëron. Il a aussitôt appelé à voter PS le 24 avril 2016 pour battre la droite, tout en se défendant de ne pas donner un  blanc-seing à loi anti-sociale El Khomri ? Pas certain que tous ses électeurs gouttent avec plaisir ce énième et habituel tripatouillage électoral. Sauf retournement de situation, toujours possible dans un environnement politique aussi incertain, cette décision prélude celle de 2017 à la présidentielle et celle de la primaire, si elle voit le jour, ce qui est fort heureusement loin d’être acquis.

Capture-d’écran-2015-12-11-à-12.27.02-600x337Au second tour s’affronteront dans un duel sans enjeu électoral ou politique, la droite d’opposition et droite de gouvernement. Pour « Couëronnades », il n’est pas question de choisir entre une droite Macronisé et PS Macronisé.

A ce stade, il faut sanctionner le PS de gouvernement. Le VOTE UTILE, C’EST LE VOTE BLANC ou NUL ou L’ABSTENTION ou encore LA PÊCHE A LA LIGNE.

Dans l’immédiat, le seul signe qui pourrait changer la donne serait l’abandon de la loi scélérate dite El Khomri. Mais, nous n’y croyons pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s