Fascisme rose du PS d’Hollande?

allez-les-rougesPar la voix de Hollande, le gouvernement a donc protesté contre la manifestation organisée le 8 juin devant le domicile de Myriam El Khomri, ministre du travail, manifestation organisée par les intermittents non satisfaits que l’accord obtenu entre tous les syndicats et le patronat soit gelé par le gouvernement, parce que les confédérations de la CFDT, CFTC et CGC l’avaient dénoncé. Cette protestation – François Hollande l’a qualifié « d’inadmissible » – vient après les protestations d’Emmanuel Macron, ci-devant ministre de l’Économie, contre le mouvement où il fut pris à partie et où un œuf avait atterri crâne pointu. Cet incident fut quasiment qualifié d’attentat contre la démocratie. Et pourquoi pas de crime de lèse-majesté ? Empêtrés dans un cycle infernal de moins-disant social, Hollande et ses sbires se sont lancés corps et âmes dans une folle épopée en espérant tout broyer sur leur chemin. Il pensait le corps social endormi par des années de lavage de cerveau à la sauce libérale.

cartonrougeLa stratégie du pouvoir pour contourner les syndicats ouvriers et lycéens qui contestent sa politique et en premier lieu la loi Khmori en dit long sur la difficulté qu’ils ont a faire avaler la potion libérale concoctée par le MEDEF, la CFDT et l’Europe de Merkel. Que chacun défende ses positions pourrait sembler logique, mais là, il ne s’agit plus de cela parce les méthodes utilisées par le gouvernement et ses porte-flingues ressemblent fort à de l’acharnement lorsque ce n’est pas des méthodes de brutes.

Le gouvernement a pris la responsabilité de créer des relations hautement conflictuelles avec les syndicats et une large partie de la population. La loi El Khomri n’est que l’un des aspects de cette situation, mais un aspect essentiel. Au delà du problème de fond et le célèbre article 2 sur  l’inversion de la hiérarchie des normes, et on en a dit toute l’importance sur ce blog, le problème de la méthode saute aux yeux. Les divers sondages confirment qu’une majorité absolue des Français est opposée à cette loi en l’état. Mais, le gouvernement n’en a cure. Il passe en force sur ce sujet, et l’emploi de l’article 49-3 est ici hautement symbolique. La menace d’une réquisition des grévistes, menace agitée par des membres du gouvernement, et semble-t-il par le Président en privé, s’inscrit dans cette logique d’un usage brutal de tous les moyens dont un gouvernement dispose. Les mots utilisés par le Ministre des transports sont d‘ailleurs significatifs et effrayants. Quand ce Ministre ose dire « il n’y aura aucune tolérance par rapport à des agissements qui remettraient en cause la grande fête dans laquelle la France s’engage ». Discours odieux, s’il en était.

5maimanifbL’exaspération d’une partie de la population, exaspération qui se nourrit aussi d’autres problèmes, est donc compréhensible. Elle est même palpable comme on l’a bien ressenti lors des nombreuses manifestations dont celles de Nantes et St Nazaire et la dernière en date de Saint Herblain avec le blocage du périphérique, et c’est l’une des preuves de la nature hors sol de ce gouvernement, confit dans les ors de la République, qu’il ne s’en rend même pas compte.

breveon5097-ae849Il ne comprend donc pas tout ce qu’implique cette exaspération, qui naît du sentiment qu’un mouvement largement majoritaire parmi les Français se heurte à l’autisme, mais aussi à la violence d’un pouvoir minoritaire, ce dont les derniers sondages témoignent. Il ne comprend pas que cette exaspération se renforce à chaque fois que le gouvernement fait, au nom du maintien de l’ordre, un usage clairement disproportionné de la force. La coupe d’Europe de Football ne sera pas son hydre rédemptrice comme il ne cesse de l’espérer.

La réalité est terrible et celles et ceux qui apportent encore leur soutien et votent PS devraient se rendre enfin compte qu’ils agissent en réalité avec un mépris sans bornes des manifestants ou non, une pluie d’injures relayées en boucle par le petit monde médiatique des 7 mercenaires milliardaires, et une instrumentalisation de l’ordre public dont on a eu rarement exemple. Telle est donc l’image terrible que ce gouvernement renvoie : dur avec les faibles et soumis aux puissants tant qu’il s’agit de politique sociale.

En 2017, il nous faut bouter ce fascisme rose, ces ministres et députés indignes de la représentation démocratique. La candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 peut être celle qui, pour tout ou partie de la population et insoumis, peut porter ses inspirations.

cropped-cropped-la-france-insoumise-3-1024x460.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s