VILLE MARCHANDISE ( le PLUM : Plan Local d’Urbanisme Métropolitain) 3ème partie

 

dessin-impots-les-oies-00ef5

DÉMOCRATIE FORMATÉE

Sur 600 000 habitants que compte Nantes Métropole, trois mille deux cents expressions ont été recensés, c’est à dire 0,53 %. Et encore, il faut tenir compte que pour beaucoup d’entre elles, ces interventions ont été sollicitées et organisées à grand frais dans dans des ateliers dénommés citoyens , 2778 questionnements comme le note le document de référence. Il n’y a aucune spontanéité. Pour Couëron, une réunion avec un maximum de 35 à 40 participants, 0,2 % de la population, réunis en 4 ateliers dont les thèmes avaient été prédéfinies et pour parfaire le tout les questionnements préalablement formatés. On organise les débats comme on organise un spectacle. Nos technocrates on l’art et la manière et les moyens de nous faire prendre les vessies pour des lanternes. Le citoyen n’est qu’un spectateur/consommateur. On lui demande d’acquiescer et il est prié dans le meilleur des cas de faire bonne figure aux bonimenteurs qui se pressent sur le devant de la scène comme le démontre les éléments de restitution filmés. La démocratie est vidée de son contenu. On est très loin du citoyen associé comme fondement de la démocratie. L’élu aura le droit à un débat théorique, de préférence très consensuel en Conseil Municipal ou comble d’ironie, il n’aura même pas le droit de voter. Nous sommes dans un système perverti où ceux qui décident n’ont pas été élus mais fléchés. Alors que l’expression des besoins devrait s’appréhender au plus près de la réalité sociale dans une sorte de va et vient démocratique, c’est à tout le contraire auquel on assiste, puisque les décisions stratégiques sont prises dans les cercles d’initiés en amont et répercutés pour une application en aval. Les adaptations ne se font qu’à la marge.

democratie-13-80886-7d3eb

DÉMOCRATIE LOCALE EN MIETTE

Le constat est sévère. Dans le meilleurs des cas les élus majoritaires ne représentent qu’un petit 25 % du corps électoral à l’exemple de Couëron tout partis confondus, PS de droite, Verts, PCF, Alternatifs, UDB, Société civile… Il n’y a pas de quoi pérorer comme le font ceux qui s’imaginent encore détenir le flambeau de la démocratie, qu’ils nous présentent citoyenne et participative et conforme à leur programme. Il n’y a qu’eux pour y croire. Alors que d’aucuns se persuade, à coup de slogan ou de méthode Coué, qu’il œuvre pour le bien commun comme nous l’avons entendu, encore récemment, dans l’enceinte du Conseil Municipal, les mêmes bradent, à tour de bras et à longueur d’année le peu de ce qui reste d’ expression démocratique et bien au delà. Le règlement intérieur du conseil municipal de Couëron n’est là que pour bâillonner les oppositions. Une phrase ou deux dans le bulletin municipal, un règlement intérieur du conseil municipal qui renvoie en fin de séance toute expression politique, des commissions qui ne sont que des commissions fantômes puisque les contenus sont déjà rigoureusement bordés, et quoique l’opposition disent, dans le meilleur des cas on lui fera comprendre qu’elle ne peut espérer quoique ce soit. Ont-ils convenus, dans la douleur et le reniement, de demander aux citoyens ce qu’ils pensaient du projet de l’aéroport de NDL, de sa nécessité ou son opportunité, lorsque l’on sait qu’il va engloutir des centaines de millions d’euros, au seul bénéfice d’une multinationale prédatrice comme Vinci. Un récente réunion de l’autorité environnementale réunit le 22 juillet 2016 note à propos du Scot les insuffisances en matière écologique et des transports du projet. On pourrait également se demander pourquoi on n’interroge pas les ligériens sur la construction d’un nouvel hôpital sur l’Ile de Nantes et de sont coût pharaonique d’un milliard d’euros.. Ce projet tout aussi dantesque que l’aéroport de NDL sera construit sur une zone inondable, dans le cadre d’un PPP, c’est à dire en rémunérant très grassement un Vinci ou un Bouygues. Plusieurs centaines de millions d’euros vont être dépensés, avec à la clé plusieurs centaines de suppressions d’emplois et une privatisation rampante du secteur hospitalier. On pourrait aussi se demander pourquoi l’on va construire un franchissement souterrain entre Chantenay et l’Île de Nantes (dixit communication du flèché PS de Couëron lors d’un récent Conseil Municipal) alors qu’il serait bien plus utile ailleurs pour faciliter le franchissement Nord/Sud et sens inverse. L’emploi est principalement au Nord et beaucoup de salariés résident au SUD.

CmwQjDYW8AAO0qKLa démocratie est vidée de son sens une seconde fois puisqu’on substitue au programme communal, sur lequel ont été élus les conseillers municipaux, les directives territoriales d’aménagement élaborées par le Gouvernement et la version à peine revisitée de Nantes Métropole sur lesquels les citoyens/électeurs locaux n’ont aucune prise. Il n’est plus question de coopération consenties entre les collectivités mais d’absorption des périphéries par les centres. Les mots ayant un sens, c’est bien ce qu’il faut y voir dans l’affichage entre les deux dénomination Nantes Métropole et Métropole Nantaises.

t-dictature_democratieLa démocratie est atone. Le citoyens se détourne des politiques et des partis. Les élus cumulent les mandats et les indemnités qui vont avec. La tyrannie de la compétence envahit toutes les échelons des administrations et bien souvent se substitue aux élus et aux citoyens. Couëron en est un très bon exemple. Le rejet est particulièrement grand chez les jeunes. L’abstention et le vote d’extrême droite en sont un des résultats. la jeunesse n’est pas aussi résignée que le voudraient les élites. Elle s’essaie, à sa manière, à de nouvelles formes d’expression démocratique comme on l’a vu dans le phénomène nuit debout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s