La famille Fillon : un cataclysme politique historique

Par BA le 31 janvier 2017 – Les billets de BA

Nouvelles révélations fracassantes du Canard enchaîné sur les magouilles de la famille Fillon, en plein cataclysme politique.

Nous sommes en train de vivre des journées historiques.

Ce qui est en train de se passer aura des conséquences incalculables.

Le Canard Enchaîné daté du 1er février complète ses informations explosives sur l’entourage du candidat LR à la présidentielle :

  • Ce n’est pas 500.000 euros que Penelope Fillon a touché comme “assistante parlementaire, mais 831.440 euros entre 1988 et 1990, 1998 et 2007 puis de 2012 à 2013 !

  • Penelope Fillon a bien touché 100.000 euros, payés par La Revue des deux mondes ou personne ne l’a vue, surtout pas le rédacteur en chef de l’époque, Michel Crépu.

  • Mieux, les enfants de François Fillon ont touché eux aussi 84.000 euros en tant qu‘“assistants du sénateur Fillon” entre 2005 et 2007.

Autrement dit, la famille de François Fillon a touché la somme extravagante de 1.015.440 euros pour des emplois plus que probablement fictifs. Comme l’a révélé aujourd’hui Le Parisien, suite à une perquisition menée dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, Penelope Fillon ne disposait même pas d’un badge d’accès ou d’une messagerie mail spécifique au Palais Bourbon.

La balle est maintenant dans le camp du bureau politique du parti Les Républicains :

QUI SERA LE CANDIDAT DE LA DROITE POUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ?

Car trop, c’est trop : François Fillon doit dégager !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s