Séquence électorale : quelques évidences locales


cropped-phi.jpg
A l’initiative des élus « Couëron à Gauche Autrement » le dernier Conseil municipal est revenu sur les résultats des élections présidentielles et législatives. À écouter le PS, les Verts et le PCF, pas certain qu’ils aient compris ou voulu comprendre ce qui s’était passé. Ils ont tenter de nier leur déroute dans une sorte de c’est pas moi, c’est l’autre. Pas certain que cette fois-ci le tour de passe se fasse sans douleur. Leurs certitudes sont ébranlées et leur pouvoir (enfin) vacillant.

Pour notre part, on retiendra quatre éléments majeurs assez inédits, le dégagisme qui n’a pas été sans nous réjouir, l’abstention, la défaite historique du Parti socialiste (et de ses affidés) et le score du Front national. La bulle macron ne doit pas cacher le mal qui ronge notre société… Ça ne va pas s’arranger mais empirer.

PS : sanctions et nécessaire disparition politique
Présidentielles : alors que durant des mois nous avions été sommés de participer à la primaire de la « belle alliance » du PS et non de toute LA GAUCHE, COMME ONT A TENTÉ DE NOUS LE FAIRE CROIRE, le candidat du PS Hamon, trahit par beaucoup des siens, atteint au NATIONAL péniblement les 6,38 % contre 19,58 % au candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.
Sur Couëron, commune socialiste depuis des décennies, avec 9,58 % Hamon arrive en cinquième position loin derrière Jean-Luc Mélenchon, qui avec 28,47 %, talonne le candidat Macroniste de seulement quelques dizaines de voix.
Le PS perd le siège de député à la législative, pourtant réputé imperdable. La candidate PS Karine Daniel et son colistier Couëronnais Michel Eon, qui toute honte bue avaient laissé faire, sans broncher, la Loi Khomri, n’ont même pas été en capacité de passer le premier tour, puisque fort justement éliminés avec 13, 75 %.

Les Verts ou l’Arlésienne :
Présidentielles : après avoir organisé une primaire, ils ont décidé de passer sous la bannière du PS en contrepartie de quelques dizaines de circonscriptions, dans une opération politicienne peu glorieuse. Jadot et Duflot ne s’en  sortent pas grandis de cette petite opération politicienne, préférant à tout prendre un Macron à un Mélenchon. La tentative d’empêcher le candidat Jean-Luc Mélenchon d’atteindre le second tour de la présidentielle est réussie, de peu, mais réussie quand même. 600 000 voix manquaient à Jean-Luc pour se qualifier au second tour..
Législatives : Dans une circonscription qui leur était pourtant favorable, ils obtiennent NATIONALEMENT 4, 30 % des voix et sur la commune 5,33 % au lieu de 14,51 % en 2016. La stratégie d’alliance avec le PS les laisse exsangue. On les voit se rapprocher de Hamon qui vient de quitter (enfin) le PS. Cette énième opération destinée à faire de l’ombre à la France Insoumise ne peut tenir qu’avec le soutien, en sous-main, de Macron et des siens.

Le PCF disparition électorale ?
Présidentielles : de longs mois à tergiverser, une direction nationale largement divisée, une stratégie de l’entre-deux peu compréhensible, des atermoiements sur fond d’anti mélenchomisme très actif de la part d’une partie de la direction nationale et de certaines fédérations, dont celle de Loire-Atlantique en pointe, cette stratégie s’est néanmoins heurtée au bon sens d’une majorité d’adhérents qui ont décidé, bon an mal an, de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon.
Législatives : même si le PCF réussit à conserver son groupe (on s’en félicite) et sauver ses députés, grâce bien souvent à la France Insoumise, qui n’a pas présenté de candidatures là ou les députés sortants avaient apporté leurs parrainages à J-L Mélenchon, avec 2, 72 % des voix au NATIONAL et 1,24 % (sans voix) 100 voix sur la commune de Couëron font le plus mauvais score de leur histoire. On peut avancer, SANS TROP DE RISQUES DE SE TROMPER, que le PCF a disparu des tablettes de la représentation électorale  locale.

Les Insoumis et Jean-Luc Mélenchon : forger l’Avenir en Commun
Tout a été dit ou presque. Fort souvent une chose et son contraire. Bien souvent dans un artifice de Mélenchon bashing destinée occulter la fragilité du succès électoral de Macron et ses soutiens, élites de droite et  élites de gauche, banquiers, MEDEF et syndicats d’accompagnement compris.
Nous vous convions à lire une très bonne analyse ici et ici.
Présidentielles. Avec un score de 19,60 % NATIONALEMENT et sur notre comme 28, 47 % Jean-Luc Mélenchon obtient un score très important, bien au delà de ce qu’on lui présidait et pouvait espérer à l’origine. C’est une victoire. Prenons là comme telle. Même si l’on n’ a  pas été qualifié au second tour, goûtons notre plaisir.
Législatives. Avec une seconde position au premier tour qui qualifiait ses candidats Martine GOURDON et Pierre HAIE et un second tour qui rassemblait très au delà de ses propres forces, avec un score de 43,74 % contre 16,73 % au premier tour soit plus 27 % sur la circonscription, SES CANDIDATS SONT LA SURPRISE DU CHEF. Sur Couëron, ils rassemblent 47,10 % au lieu des 19,10 % du premier tour soit plus de 28 %, très au delà du total de ce qu’ils pouvaient espérer, y compris avec 10 % de votes blancs et nuls.
Groupe_FI_AN_m
Conclusion :
Couëron demeure une ville ou le marqueur de progrès social est dorénavant celui de la France Insoumise. Marqués par les affaires et le non-respect des engagements les partis politiques institutionnels ont globalement été rejetés. Le PS et la droite ont souvent mené les mêmes les politiques d’austérité et anti sociale à l’exemple la loi Khmori. L’abstention doit être combattue comme le vote du Front national dont on a bien vu qu’il avait servi de repoussoir et à l’élection de Macron. L’exigence d’une 6è république et de la proportionnelle sont incontournables. Le programme, l’Avenir en Commun s’inscrit bien au-delà de la France Insoumise.


Le mouvement de La France Insoumise s’inscrit dans le paysage politique comme une force progressiste, humaniste et écologiste qui fait peuple contre des élites qui avancent sous couvert d’une étiquette de droite que de gauche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s