Droit au logement: encore un faux pas municipal

Droit au logement 2 image saturée

Actualité locale des plus pénibles pour une famille Couêronnaise reçue en mairie par Le cabinet du maire (dont se demande bien de quoi il se mêle, d’autant qu’il n’est pas élu) et le responsable élu au logement, On constate  l’amateurisme d’une municipalité incapable de trouver des solutions à la question d’un relogement urgent et un manque d’anticipation d’une grave pollution du Lac de Beaulieu. Après une sévère défaite aux élections présidentielles et législatives, on se demande si les élus PS et la majorité municipale n’ont pas déjà la tête ailleurs. 

                  Élus Insoumis d’opposition Liste Couëron à gauche Autrement

Image élus InsoumisExtraits d’une déclaration en conseil municipal du Lundi 3 avril 2017

Extrait : « Trouver un logement est souvent un véritable parcours du combattant. Les partenaires sont multiples, les procédures aussi. Chercher une cohérence tout en apportant plus de transparence dans l’attribution d’un logement personne ne s’en plaindra surtout pas ceux à qui on leur refuse sans savoir, le plus souvent pourquoi, en restant sur leur faim et leur rancœur quant à la motivation du refus.. Qui attribue, dans quelles conditions et sous quels critères, cette nébuleuse alimente le soupçon de favoritisme ou copinage dans lesquels baignent malheureusement beaucoup de municipalités. On ne se plaindra pas qu’il y ait la volonté de plus de transparence, mais faut-il encore que l’on ne se paie pas que de bonnes intentions ou de dispositifs sans réelles prises sur la réalité. Le second écueil et le plus important demeure le nombre de logements sociaux mis en construction par rapport, bien évidemment, à la demande, ils sont notoirement insuffisants. Le dernier aspect est d’ordre financier, les loyers sont bien trop chers au regard du niveau des salaires. Puisque nous sommes ds élus politiques et en période électorale et qu’il n’y aura pas de bilan du quinquennat parce que le président actuel ne se représente et qu’aucun candidat socialisant ne veut assumer la triste réalité sociale de ce pays, rappelons à toute fin utile à nos collègues socialistes que François Hollande n’aura pas, en cinq ans, réussis à inverser la courbe du « mal-logement », phénomène qui s’enracine, voire empire, en France. C’est le constat dressé par la Fondation Abbé Pierre (loin d’être marxisant) dans son 22e rapport annuel, publié le mardi 31 janvier 2017. Ce fléau touche près de 4 millions de personnes, et même 12 millions si l’on inclut celles dont la situation est jugée fragile : les 1,123 million d’habitants de copropriétés en difficulté ; 1,21 million d’occupants qui ont accumulé des impayés de loyers et/ou de charges ; 4,3 millions de personnes qui s’entassent dans des logements trop petits ; 3,5 millions qui n’arrivent pas à se chauffer correctement. Sans compter les 5,7 millions de personnes qui consacrent plus de 35 % de leurs revenus à se loger et à qui il ne reste que 650 euros par mois et par unité de consommation pour faire face aux autres dépenses. Rénovation du bâti existant et Construction de logements sociaux bien évidemment, mais pas à la va-vite, sans garantie de construction écologiquement responsable qui brûlent ou prennent l’eau comme on nous l’a signalé sur la ZAC du Centre Bourg.
On attend toujours des réponses à ces questions. On attend toujours d’avoir quelques données statistiques fiables et régulières, si les élus élus PS  de la commune veulent bien ouvrir l’information aux coueronnais, accessoirement aux élus des oppositions. Pour ce qui nous concerne, c’est l’omerta la plus complète… » lire la suite sur le compte rendu du Conseil municipal pages 18 et 19 du 3 avril 2017

170208_logement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s